Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2378 fois

Hébron -

Démolition des Bâtiments Historiques de la Vieille Ville d’Hebron

Par

Riwaq est le Centre Palestinien pour la Conservation du patrimoine Architectural à Ramallah .

Le 29 novembre 2002, l'armée israélienne a émis un ordre militaire T/61/02 qui demande la démolition des maisons de 110 familles dans la vieille ville de Hebron afin de créer une route qui reliera directement la colonie israélienne de Kiryat Arba à la Mosquée Ibrahimi.

Communiqué suite à l’Ordre Militaire israélien # T/61/02 pour la Confiscation et la Démolition des Bâtiments Historiques de la Vieille Ville d’Hebron


Le 29 novembre 2002, l'armée israélienne a émis un ordre militaire T/61/02 qui demande la démolition des maisons de 110 familles dans la vieille ville de Hebron afin de créer une route qui reliera directement la colonie israélienne de Kiryat Arba à la Mosquée Ibrahimi.

Alors que ces familles perdront leurs maisons, la Palestine perdra un nombre important de bâtiments historiques irremplaçables dans la vieille ville de Hebron. A leur place, sera construite une route de 6 à 12 mètres de large pour l'usage exclusif des colons israéliens.


Ces bâtiments historiques dans quartier Jaber et la ruelle adjacente avec voute en croix datent de l’ére Mamelouk jusqu’à la période Ottomane (du 15ème au 19ème siècle).



Ils comportent une partie intégrale de la structure architecturale de la vieille ville tout comme une partie intrinsèque des quartiers historiques de la Mosquée Ibrahimi.

De plus, la ruelle et les bâtiments au-dessus prévus pour la démolition, constituent l'entrée méridionale deà la vieille ville;
En tant que tels, ils peuvent être considérés comme un tout, un site significatif de l’acquis architectural et culturel d’Hebron. En vertu du droit et des conventions internationales, ces bâtiments doivent être protégés.


La démolition de ces bâtiments dans le quartier Jaber est basée sur l’idée que la Mosquée Ibrahimi est le seul site significatif à Hebron, plutôt que sur la compréhension du lien historique et architectural entre la mosquée et les quartiers autour qui constituent son environnement.

Les bâtiments historiques environnants sont la structure qui renforcent la Mosquée, qui fournissent son contexte visuel et qui y sont historiquement associés.


Au cours de son occupation d’Hebron, Israël a entrepris de nombreuses politiques visant à forçant la population autochtone à quitter les vieux quartiers de ville. Ceci a inclus le colmatage des entrées secondaires de la vieille ville, l’inspection quotidienne des passants et des personnes qui y vivent, ainsi que l’interdiction de l’utilisation des voitures à l’intérieur.

Egalement important, une carte blanche a été donnée aux colons israéliens qui harcellent constamment les anciens habitants de ville, vandalisent leur propriété et les attaquent physiquement avec impunité.


Les attaques des colons ont entrainé le départ d’un grand nombre des anciens habitants de la Vieille Ville pour aller vivre dans la sécurité relative de la nouvelle ville d’Hebron.
En conséquence, de nombreux bâtiments de la vieille ville ont été abandonnés et se dégradent.


Source : www.for-med.net/

Traduction : MG pour ISM-France

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Hébron

Même sujet

Monuments historiques

Même date

1 janvier 2001