Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1677 fois

Gaza -

Depuis jeudi, 19 Palestiniens tués par les forces de l'occupation israélienne à Gaza

Par

Depuis jeudi, 19 Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza par l'armée israélienne qui a continué ses opérations dans la bande de Gaza sous prétexte de mettre fin aux tirs de roquettes vers le sud d'Israël.
Ce matin à l'aube, les forces israéliennes se sont retirées de la région d'Azbat AbdRabo dans le village de Beit Hanoun après avoir exécuté une opération militaire qui a duré six heures et où sept palestiniens ont été tués et dizaines ont été blessés.

Selon des sources sécuritaires et des témoins locales, des blindés et des chars militaire soutenus par des hélicoptères militaires ont retiré du village de Biet Hanoun au nord de la bande de Gaza, laissant des graves dégâts au bien et à l'infrastructure durant l'opération militaire israéliennes dans la quelle l'armée ont utilisé des missiles et des rouquettes contre les maisons d'habitants innocent.

Les forces appuyées par des chars et des hélicoptères s'approchaient de la ville de Jabalya.
Six palestiniens ont été tués par une roquette qui a frappé une maison. Onze Palestiniens ont été blessés et transportés à l'hôpital de Kamal Edwan.

Les victimes sont âgées de 18-20 ans. Selon des sources hospitalières, les corps de victimes sont arrivés à l'hôpital comme des membres. De plus, selon des sources locales et des témoins, cinq palestiniens ont été arrêtés et conduit vers une destination inconnue.

Selon des sources médicales, les forces israéliennes et les hélicoptères ont visé les ambulances qui ont essayé d'aider les blessés.

Vendredi, trois membres de la branche armée du Hamas ont été tués dans un raid aérien des forces d'occupation contre leur véhicule à Beit Lahiya au nord de la bande de Gaza. Cinq personnes ont été blessées, selon une source hospitalière.

L'un des trois membres tués des Brigades Ezzedine al-Qassam, Imad Maqousi, était un chef local du groupe.
Le porte-parole de l'armée d'occupation a prétendu que le raid avait visé "un véhicule qui transportait des roquettes" que des résistants s'apprêtaient à tirer contre Israël.

A l'aube, une mère de famille de 29 ans, Zahria Idqah, a été tuée par des tirs de soldats des forces d'occupation dans la localité de Abassane, dans le sud de la bande de Gaza, alors qu'elle se trouvait chez elle, selon une source médicale.

La veille, l'armée d'occupation a mené un raid aérien dans cette même localité contre des Palestiniens armés tuant trois membres du Hamas et trois civils dont un enfant de 13 ans. Trois Palestiniens dont deux enfants ont péri dans un autre raid contre la maison d'un chef militaire du Hamas qui s'est enfui.

Auparavant, une frappe aérienne israélienne avait détruit une maison à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, ont rapporté des témoins et des médecins.

Depuis jeudi, 19 Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza par l'armée israélienne qui a continué ses opérations dans la bande de Gaza sous prétexte de mettre fin aux tirs de roquettes vers le sud d'Israël.


Source : http://www.ipc.gov.ps/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Incursions

Même auteur

IPC

Même date

14 octobre 2006