Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1843 fois

Vallée du Jourdain -

Des bergers palestiniens perdent leur citerne à eau en raison de leur "présence illégale" dans une zone militaire

Par

L'administration civile a confisqué un tracteur et une citerne à eau appartenant aux bergers palestiniens vivant au nord nord de la Vallée du Jourdain.
C'était la seule source d'eau facilement disponible pour les à peu près 60 membres des familles Basharat et Bani-Oudeh et leurs 1.500 moutons et chèvres.

L'Administration Civile rendra l'équipement si ses propriétaires acceptent de quitter le secteur et payer les frais de transport. Elle a indiqué que le tracteur avait été confisqué lors d'une patrouille parce qu'il était utilisé "dans le cadre d'une présence interdite dans un secteur déclaré "zone militaire fermée".

Le conducteur de tracteur, Ahmed Bani-Oudeh, a déclaré qu'il avait été arrêté près du barrage routier de Beka'ot alors qu'il allait remplir d'eau la citerne.

Suite à la confiscation du matériel dimanche dernier, les familles ont dû acheter de l'eau à des voisins qu'ils ont payé 3 fois plus cher.

Les bergers vivent depuis des décennies dans le secteur de Hadidiya, à l'est de Beka'ot, sur des terres appartenant aux villages de Tamun et de Tubas.

Après la guerre de 1967, Israël a déclaré "Zone Militaire fermée" d'immenses surfaces au nord de la Vallée du Jourdain.
Les Palestiniens ont été évacués 5 fois de ces secteurs, y compris même des terrains privés.

Fin 2006, la Haute Cour de Justice a rejeté une demande des habitants pour reclasser leur terre comme zone résidentielle, bien que la colonie de Ro'i soit situe à un kilomètre.

La Haute Cour de Justice a ordonné aux Palestiniens de se déplacer vers un secteur recommandé par l'administration civile dans le secteur B, sous contrôle administratif palestinien, ce que les habitants ont rejeté en disant que cela ne convenait pas à l'agriculture et à l'élevage.

En avril, l'administration civile a détruit leurs corrals, et ils se sont déplacés dans un secteur au sud de Hadidiya.

En mai, elle a averti les habitants que leur présence dans le secteur serait considéré comme illégale.

Source : http://www.haaretz.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Vallée du Jourdain

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Amira Hass

Même date

5 août 2007