Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1853 fois

Gaza -

Des explosifs disparaissent à Gaza

Par

Un important stock de munitions israéliennes non explosées a disparu d'un bâtiment de stockage des Nations Unies dans la bande de Gaza, a indiqué la BBC mardi.
Les explosifs, dont des bombes de l’aviation et des obus au phosphore blanc, avaient été récupérés par le personnel de l'ONU et la police palestinienne.

Des démineurs de l’ONU attendaient une autorisation israélienne pour apporter des équipements spéciaux dans la bande de Gaza afin de les neutraliser en toute sécurité.

Des responsables de l'ONU ont déclaré à la BBC qu'ils tentent d'établir d'urgence où les armes avaient disparu et ont demandé leur retour.

Richard Miron, le porte-parole des Nations Unies à Jérusalem, a déclaré: "Nous impatients de récupérer ce matériel. Il est extrêmement dangereux et doit être neutralisé en toute sécurité."

Interrogé par Ma'an News Agency, Miron a dit qu'il n'avait rien à ajouter au rapport de la BBC sauf que l'histoire "ne provient pas de nous."

Israël a accusé le Hamas de s’être emparé des stocks, qui étaient gardés par la police affiliée du gouvernement du Hamas. Le Hamas n'a pas répondu à l'accusation.

Une équipe de démineurs des Nations Unies Mines se trouvaient dans la bande de Gaza depuis la fin des trois semaines d’offensive israélienne, le mois dernier. Son travail était de trouver les munitions israéliennes non explosées et d'organiser leur neutralisation en toute sécurité. Des experts de l'organisation britannique Mines Advisory Group travaillaient également dans la bande de Gaza, en coopération avec les Nations unies.

Il y a 2 semaines, le 2 Février, l'équipe des Nations Unies a eu accès à un site de stockage dans la ville de Gaza, où plus de 7000 kg d'explosifs étaient stockés.

Les membres de l'équipe de Mines Advisory Group ont déclaré au quotidien israélien Haaretz que leur travail avait été suspendu car ils attendaient qu’Israël autorise l’entrée d'équipement spécialisé dans la bande de Gaza, et qu’il attribue un endroit sûr pour stocker, puis neutraliser les explosifs.

À la fin de la période de trois semaines de guerre, l'armée israélienne a émis un avertissement sur le danger des munitions non explosées, ce qui a été signalé par différents médias de langue arabe.

Source : http://www.maannews.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Armement israélien

Même auteur

Maan News

Même date

18 février 2009