Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2929 fois

Palestine -

Des lieux saints palestiniens ajoutés à la liste du patrimoine israélien

Par

Israël a ajouté deux lieux saints palestiniens situés en Cisjordanie à la liste nationale du patrimoine, a annoncé dimanche le premier ministre israélien B. Netanyahu. Dans le cadre du Plan de réhabilitation et de renforcement des infrastructures nationales du patrimoine d’Israël, sont affectées la Mosquée Ibrahimi d’Hébron, que les Israéliens appellent le Tombeau des Patriarches, et la Tombe de Rachel à Bethléem.

Des lieux saints palestiniens ajoutés à la liste du patrimoine israélien


La Mosquée Ibrahimi à Hébron, et l'un des trois checkpoints par lesquels les fidèles musulmans doivent passer pour aller prier.

Le projet de rénovation va coûter 400 millions de shekels (environ 1,1 millions de dollars US).

« Notre existence, ici, dans notre pays, ne dépend pas que de la force des Forces israéliennes de défense (d’occupation, ndt) et de notre puissance économique et technologique. Elle s’ancre, d’abord et surtout, dans notre héritage national et affectif, que nous instillerons dans notre jeunesse et dans les générations à venir, » a dit Netanyahu.

« Elle dépend de nos héros culturels et de nos symboles nationaux. Elle dépend de notre capacité à reconnaître et à expliquer la justice de notre cause, et à souligner nos liens à la terre d’abord, à nous-mêmes ainsi qu’aux autres, » a-t-il ajouté lors de la réunion hebdomadaire de son cabinet.

Les deux sites palestiniens ont été ajoutés à la suite de pressions de l’extrême droite israélienne. Selon une agence de presse dirigée par des colons, Arutz Sheva, une pétition demandant que la Tombe de Joseph, à Naplouse, soit incluse dans le projet, a reçu plus de 1000 signatures, dont de membres de la Knesset.

Entretemps, le parti israélien de gauche Meretz à fustiger la décision.

« C’est une nouvelle tentative de brouiller les frontières entre l’Etat d’Israël et les territoires occupés, » a dit le président du Meretz, Chaim Oron, au quotidien Yedioth Ahronoth.

« Il suffit que la droite fasse un peu pression et Netanyahu tombe dans le panneau. Cette décision éclaire la déclaration de Netanyahu à l’Université Bar-Ilan, sur deux Etats pour deux peuples, d'une lumière absurde, » a ajouté Oron, selon le quotidien.

L’annonce de dimanche fait suite à l’approbation de la semaine dernière d’un projet de construction de deux « parcours touristiques » de sites archéologiques qui serpentent à travers Israël et la Cisjordanie .

Un de ces parcours, qui commence près de la Mosquée Al-Aqsa à Jérusalem Est occupée, est un « chemin de l’expérience israélienne qui lie les principaux sites relatant l’histoire du retour d’un peuple sur sa terre, » a annoncé Netanyahu dimanche.


Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Maan News

Même date

22 février 2010