Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1921 fois

Gaza -

Des médecins arabes ont la preuve qu’Israël a utilisé des armes illégales à Gaza

Par

Représentant de Syndicat des Médecins Arabes, Haytham Khayat a déclaré mardi que des médecins égyptiens et jordaniens qui sont entrés dans la bande de Gaza ont rassemblé des dizaines de preuves qui montrent que des nouvelles armes ont été utilisées au cours de l'invasion militaire de Gaza en Décembre 2008-Janvier 2009.

Il a ajouté que ces preuves montrent que de l'uranium appauvri, du phosphore blanc et d'autres armes ont été utilisés par l'armée israélienne et que ces preuves peuvent être envoyées à des laboratoires pour analyse.
Lors d'une réunion d’une demi-journée en marge du Conseil des droits humains, Issam Younis du Centre Al-Mezan pour les droits de l'homme a déclaré que l’incursion à Gaza était un modèle évident de graves violations des droits de l'homme et du droit humanitaire.

Younis a souligné que c’est l'ensemble de la justice qui sera ébranlée si les auteurs de ces crimes ne sont pas traduits en justice.

La réunion intitulée « Gaza, la compétence universelle et la Cour Pénale Internationale (CPI), a également écouté les témoignages du représentant de l'Organisation internationale de Protection C, Jean Charles Dedo et du Dr Saad Al Nounou, de l'ONG Racines sur leur mission à Gaza. Ils ont fait une présentation power point indiquant le degré de destruction infligé à la bande de Gaza pendant la guerre.
Leur rapport de mission a été distribué à plus de 50 Etats-membres de leur organisation. Khayat a mis en garde contre une reconstruction moderne de la bande de Gaza avec de larges routes et permettrait à l'attaquant de l'envahir encore plus facilement que lors de la guerre de janvier 2009.

Le Président du groupe, Ann-Marie Lizin du Sénat belge, a critiqué la présidence française de l'Union Européenne pour sa revalorisation des relations avec Israël à la fin de son mandat.
Elle a exhorté l'Union Européenne à agir de façon énergique et à enquêter sur les dommages infligés à l'infrastructure qui a été complètement détruite.

Source : http://www.kuna.net.kw/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Crimes de guerre

Même auteur

Kuna

Même date

19 mars 2009