Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1851 fois

Gaza -

Des militants vont lancer Aloha Palestine! Et établir une ligne de ferry régulière vers Gaza

Par

Des membres des bateaux Free Gaza ont annoncé la création d'Aloha Palestine, un service régulier de transport maritime de passagers, entre la Palestine et Chypre.
Les membres de l’équipage d’origine, Lauren Booth et Ken O'Keefe sont à la tête du projet.

Conçue comme une entreprise à but non lucratif, Aloha Palestine s'efforcera de répéter et de consolider le succès de la campagne Free Gaza, qui a réussi à faire accoster le premier navire dans le port de la ville de Gaza en 41 ans.

Selon le premier communiqué de presse de Palestine Aloha, la mission déclaré de la nouvelle organisation sera de "refléter les valeurs communes d'hospitalité, de générosité et de désir d'une paix juste que l'on trouve aussi bien à Hawaii qu’en Palestine ... l'esprit d'accueil exceptionnel de «Fadal" ... C’est une invitation à tous ceux qui viennent en paix, de devenir non seulement des amis, mais de faire partie de la famille ".

L'organisation offrira un ligne pour les passagers entre la bande de Gaza et Chypre, ainsi qu’une aide pour garantir un libre passage aux étudiants et aux malades de la région, à l’entrée des médicaments dans la bande de Gaza.

Comme lors du premier voyage, la priorité de chaque voyage sera humanitaire.

Le projet est en cours de collecte de fonds et espère obtenir 750.000 livres sterling pour l'achat d'un ferry qui assurera la traversée. Le bateau pourra transporter entre 200 et 250 personnes. Le groupe cherche à mobiliser des fonds supplémentaires pour fournir un service et un équipage pour le navire, ainsi que pour les frais d'enregistrement et les coûts juridiques.

Le groupe a déclaré qu’après les premiers frais de démarrage, ils espèrent que le navire sera en mesure de s’auto-subvenir au bout de quelques années. Une fois la ligne régulière deviendra non-humanitaire, les passagers devront payer une redevance pour leur billet afin de subventionner le voyage des habitants de Gaza dans le besoin.

Aloha Palestine emmènera également à Gaza des observateurs internationaux formés et impartiaux où ils documenteront les violations des droits fondamentaux des Palestiniens, tout en travaillant dur afin qu’ils soient respectés. Comme "geste de bonne foi," Aloha Palestine a proposé que des observateurs internationaux soient également envoyés en Israël, afin de documenter les effets de la crise continue dans les zones israéliennes.

Afin d'être enregistrée en tant que ligne de ferry à Chypre, l'organisation s'est engagée auprès du gouvernement à se conformer aux règles des lois territoriales et internationales.
Dans leur déclaration Aloha Palestine ont indiqué qu'ils «respectent pleinement cette position."

Leur déclaration a également ajouté que les armes ne seront jamais admises sur leurs navires, et qu'ils "ne transporteront pas de personnes sans vérification juridique de leur identité, y compris les documents de voyages exigés par les gouvernements étrangers."

Source : http://www.maannews.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Résistances

Même auteur

Maan News

Même date

25 octobre 2008