Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2324 fois

Palestine -

Des organisations palestiniennes demandent à Ban Ki-moon de faire pression sur Israël

Par

Des organisations palestiniennes des Droits de l'Homme ont lancé un appel au secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, qui devrait visiter les territoires palestiniens occupés, de faire pression sur Israël afin qu'il cesse ses violations et ses attaques contre les Palestiniens.

Dans une lettre envoyée au secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon , elles ont expliqué que le statu quo dans les territoires palestiniens était des violations programmées de la Loi Internationale et des Droits d'homme. Ces violations sont arrivées au niveau de crimes de guerre contre la Société palestinienne.

Elles ont souhaité que le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon voit sur le terrain son engagement dans une paix juste et durable au Moyen orient basée sur la fin de l'occupation et la création d'un Etat palestinien indépendant aux côtés d'Israël.

Egalement, elles ont insisté sur le fait qu'un accord politique palestino-Israélien devra être en accord avec les principales lois internationales dont le droit de retour et le droit du peuple palestinien à décider lui-même pour arriver à une paix globale et juste.

En ce qui concerne la poursuite de la construction du mur raciste dans les territoires palestiniens par les Israéliens, elles ont demandé à la communauté internationale d'endosser leur responsabilité afin d'obliger Israël à arrêter la construction selon la décision de la Cour Internationale de Justice.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a critiqué les checkpoints israéliens dans les territoires palestiniens. Lors de sa réunion avec le ministre israélien de la Défense Amir Peretz, il a indiqué que'' le nombre des check points militaires israéliennes est de 550'', le chiffre le plus important depuis le désengagement de la bande de Gaza et équivalent à celui de 2002 quand Israël a lancé son opération "Bouclier Défensif contre la Cisjordanie '', selon le Site Arabs 48.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé samedi le cabinet d'union palestinien à répondre aux attentes de la communauté internationale, après un entretien au Caire avec le président Hosni Moubarak.
M. Ban a ajouté, dans des déclarations à la presse, qu'il rencontrerait le président palestinien Mahmoud Abbas lors de sa visite dimanche dans les territoires palestiniens, mais pas le Premier ministre Ismaïl Haniyeh.

"Nous attendons du gouvernement d'union palestinien qu'il réponde aux attentes de la communauté internationale en vue de la paix et la sécurité dans la région", a-t-il dit.

Le Quartet international pour le Proche-Orient (Etats-Unis, Union européenne, Russie et ONU) exigent qu'il reconnaisse explicitement l'Etat d'Israël et accepte les accords passés israélo-palestiniens avant de reprendre son aide directe au gouvernement palestinien.

M. Ban, arrivé jeudi au Caire, deuxième étape de sa tournée régionale après l'Irak, a précisé qu'il rencontrerait M. Abbas et peut-être d'autres membres indépendants du cabinet à Ramallah en Cisjordanie .

"Je rencontrerai le président palestinien Mahmoud Abbas et d'autres membres du gouvernement. Pour l'instant, mon programme ne prévoit pas de rencontre avec le Premier ministre Haniyeh", a-t-il dit lors d'une conférence de presse au Caire.
Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, est arrivé samedi en Israël pour sa première visite officielle dans la région. Il doit rencontrer des dirigeants israéliens et palestiniens pour discuter de la reprise éventuelle du processus de paix.

" Notre défi sera de tresser ces différents fils de manière à obtenir un tissu de processus tangible. Je suis persuadé que nous avons beaucoup d'objectifs en commun ", a-t-il déclaré.

En soirée, le secrétaire général de l'ONU a rencontré le ministre israélien de la Défense, Amir Peretz. Dimanche, il doit rencontrer le premier ministre israélien Ehud Olmert et le président palestinien Mahmoud Abbas.
Le porte-parole du gouvernement palestinien, Ghazi Hamad, a jugé cette décision discriminatoire.


SOURCE : IPC+agences

Source : http://www.ipc.gov.ps/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Initiatives de Paix

Même auteur

IPC

Même date

25 mars 2007