Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2009 fois

Israël -

Des responsables de l’armée israélienne : “La guerre contre Gaza pourrait avoir lieu dans les deux mois à venir”

Par

De hauts responsables militaires israéliens ont déclaré mercredi qu'ils pensaient que nous assisterons à une nouvelle guerre dans la bande de Gaza dans les deux prochains mois. Les responsables ont ajouté que cette guerre aurait lieu, même si le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, n'avait pas du tout envie de mettre fin à la trêve.

Des responsables de l’armée israélienne : “La guerre contre Gaza pourrait avoir lieu dans les deux mois à venir”


Les responsables ont déclaré que pour les Palestiniens, le dernier jour des six mois de trève négociée par l’Egypte était le 19 décembre et que le mandat du Président Mahmoud Abbas se terminait officiellement le 9 Janvier 2009.

Le Hamas a officiellement déclaré que le 9 Janvier, Abbas deviendrait officiellement un "président illégitime".

Des sources de l’armée israélienne ont déclaré que, même si le Hamas n'était pas intéressé par une nouvelle confrontation avec Israël, "il existe d'autres factions dans la bande de Gaza, tels que le Jihad Islamique et d'autres groupes proches d'Al Qaida, qui seront intéressés par une nouvelle confrontation".

Sur la base de cette conviction, les responsable des Forces d’Occupation Israélienne sont convaincus qu'Israël doit se préparer à une éventuelle guerre avec la bande de Gaza.

De son côté, le ministre de la Défense israélien, Ehud Barak, a déclaré que les dirigeants du Hamas devaient comprendre que toute attaque contre Israël entrainerait "des dizaines de frappes douloureuses contre la bande de Gaza".

L'armée israélienne a déjà préparé un plan en vue d'une éventuelle attaque contre Gaza, le plan a été élaboré il y a plusieurs mois et comprend plusieurs scénarios.

L'un des scénarios mis en avant est une invasion totale de la bande de Gaza et l’imposition d’un contrôle militaire israélien global dans la région. Ce plan devrait également être accompagné d’une série d'assassinats qui viseraient des dirigeants politiques «extrêmes» et militaires du Hamas. Le plan inclut également un rétablissement du contrôle par l’armée israélienne sur la "Route Philadelphie", située le long de la frontière entre Gaza et l’Egypte.

Pourtant, Barak a déclaré qu'Israël était intéressé par la poursuite de la trêve et avait rejeté la demande de l'Extrême-Droite israélienne de réoccuper la bande de Gaza afin de libérer le soldat israélien capturé Gilad Shalit.

Il a également déclaré que les responsables de l’armée auraient les mains libres pour décider de toute mesure militaire qu'ils jugeraient indispensables.

Des analystes politiques israéliens ont déclaré que tout succès dans une offensive militaire contre la bande de Gaza aiderait Barak dans les prochaines élections israéliennes, puisque Barak et son Parti des travaillistes sont en train de perdre le soutien du public.

Les analystes disent également que le public israélien risquait d’oublier toutes les "médailles du courage décorant la poitrine de Barak» et choisiraient Benjamin Netanyahu.

Ils ont ajouté que Barak voulait rappeler aux Israéliens, qu’il "est le numéro un parmi les dirigeants politiques et militaires israéliens du pays".

Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Incursions

Même auteur

Saed Bannoura

Même date

12 novembre 2008