Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1805 fois

Gaza -

Des sources aux Nations Unies : “Israël est responsable de 7 des 8 violations de la trêve”

Par

Des sources à l'Organisation des Nations Unies ont déclaré qu’après une semaine de trêve à Gaza, huit infractions ont été signalées dont sept ont été portées par l'armée israélienne et la huitième par les Palestiniens.

Les sources ont ajouté qu'en dépit de ces violations, la trêve semblait être respectée et que le mouvement Hamas, qui dirige la bande de Gaza, avait déclaré qu'il était attaché à la trêve.

Les violations indiquées ne comprennent pas le tir, par des factions de la résistance, d’une roquette artisanale sur la colonie israélienne de Sderot dans le Negev, et de deux mortiers tirés par la résistance en réponse aux violations israéliennes.

Les sources des Nations Unies ont déclaré qu’Israël était responsable de la plupart des violations et que ces violations avaient pour origine un incident lors duquel l'armée a ouvert le feu sur des agriculteurs palestiniens qui tentaient d'accéder à leurs terres situées à proximité de la frontière.

Les sources ont ajouté que le 20 Juin à 10h05, des soldats israéliens ont ouvert le feu sur les agriculteurs pendant dix minutes afin des empêcher d’accéder à leurs terres ; aucun blessé n'a été signalé. Le même jour, à 19h20, les soldats ont porté une violation similaire en tirant sur des agriculteurs qui tentaient d'atteindre leurs terres. Les tirs ont duré cinq minutes, aucun blessé n'a été signalé.

De plus, les soldats ont ouvert le feu sur des pêcheurs palestiniens près de Beit Lahia, dans la partie nord de la bande de Gaza.

Le 21 juin au matin, les soldats ont ouvert le feu sur la même zone sans causer de dégâts ou faire de victimes.

Le même jour, des soldats ont tiré sur des agriculteurs dans le secteur du camp de réfugiés d’Al Maghazi, au sud de la ville de Gaza, aucun blessé n'a été signalé.

Le 23 juin au matin, les soldats ont ouvert le feu sur des bûcherons palestiniens près de Beit Lahia, et ont grièvement blessé un homme de 68 ans, identifié comme étant Jamil Al-Ghoul.

La seule violation des Palestiniens a été enregistrée le 24 Juin lorsque des combattants des Brigades Al Qods, la branche armée du Jihad Islamique, ont tiré deux roquettes artisanales à 15h40 et 16h10. Les roquettes ont été tirées depuis Beit Hanoun et visaient la colonie israélienne de Sderot dans le Negev.

Les Brigades ont tiré les roquettes en représailles à l'assassinat de l'un des dirigeants des Brigades dans la ville de Naplouse, au nord de la Cisjordanie .

Le 26 juin au matin, des soldats israéliens ont tiré sur plusieurs agriculteurs à Khan Younis, dans la partie sud de la bande de Gaza. Un homme âgé de 82 ans a été grièvement blessé.

Bien que deux agriculteurs âgés aient été blessés dans deux incidents, l'armée a affirmé que les soldats avaient tiré pour repousser des suspects loin de la frontière. Des sources aux Nations Unies ont déclaré que l'armée ne permettait à personne de s’approcher de la clôture.

Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Blocus

Même auteur

Saed Bannoura

Même date

28 juin 2008