Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1932 fois

Cisjordanie -

Des villageois palestiniens accusent de corruption des membres de l’Autorité Palestinienne

Par

Dans sa dernière edition, Times weekly magazine rapporte que des habitants de 20 villages palestiniens ont l’intention de poursuivre plusieurs membres de l’Autorité Palestinienne pour préjudices causés par la construction du Mur de Séparation.

Leur plainte est basée sur les accusations récentes que des membres du gouvernement ont importé du ciment et l’ont vendu aux entrepreneurs israéliens, qui l'ont utilisé à leur tour pour construire le mur.


Les villageois se sont plaints qu’alors que l’Autorité Palestinienne lançait une campagne internationale contre la construction du mur de Séparation en Cisjordanie , quelques membres de l’Autorité Palestinienne gagnaient des millions de dollars en vendant le ciment aux mêmes entrepreneurs qui construisent le mur.


Des milliers de villageois palestiniens ont perdu de leurs terres par le Mur et des dizaines de villages ont été transformées en enclaves isolées.


Delon le reportage du Times, des companies palestiniennes influents ont importé 420 000 tonnes de ciment en provenance d’Egypte apportant 33.000 Tonnes seulement sur le marché local et vendant le reste très cher avec d’importants bénéfices aux entrepreneurs israéliens.


Le législateur palestinien, Hassan Khreisheh a dit samedi que le procureur général palestinien étudiait les plaintes que plusieurs hauts fonctionnaires et ministres de l’Autorité Palestinienne ont aidé des compagnies à gagner des millions de dollars en vendant 420.000 tonnes de ciment aux sociétés israéliennes en faisant un gros profit.


En juin, une commission parlementaire a constaté qu'au moins quatre compagnies palestiniennes avaient vendu du ciment importé d'Egypte aux sociétés israéliennes impliquées dans la construction de la barrière et des maisons dans les colonies de Cisjordanie .


L’enquête menée indique que le bureau du procureur général a reçu l’ordre du Président de l’Autorité Palestinienne, Yasser Arafat, suite à la sérieuse crise de l’Autorité Palestinienne concernant la corruption et les réformes.

Le Conseil législatif palestinien a ouvert, il y a deux mois, une enquête officielle sur "l’affaire du ciment égyptien" après avoir reçu l'information des sociétés égyptiennes que ges sociétés locales palestiniennes facilitaient les ventes de ciment aux compagnies israéliennes pour enfreindre le boycott imposé aux ventes de ciment à Israël.

Le Comité d'enquête PLC a publié ses résultats il y a 3 semaines et a demandé à ce que l'affaire soit remise au Procureur Général palestinien.

Source : www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM-France

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Réformes

Même auteur

IMEMC

Même date

2 août 2004