Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1891 fois

Gaza -

Deux Palestiniens tués dans une frappe israélienne au sud de Gaza

Par

Deux Palestiniens ont été tués samedi dans une attaque aérienne israélienne perpétrée contre les tunnels de contrebande de la ville de Rafah dans le sud de la bande de Gaza.

"Les corps des deux hommes tués ont été admis à l’hôpital de l’hôpital Abu Yousef An-Najjar", a déclaré Mu'aweiyah Hasaneen, le chef du Département des Secours d'Urgence et les Services d'Ambulances du Ministère de la Santé de la bande de Gaza.

Les deux Palestiniens tués sont Jehad Abu Jarad et Hamdan Al-Astal, tous les deux âgés de 20 ans. Un troisième Palestinien aurait disparu, a ajouté Hasaneen.

Samedi, après trois mois de quasi-silence sur les frontières, l'armée de l'air israélienne a mené trois frappes aériennes contre les tunnels souterrains du quartier Al-Barazil, au sud de la bande de Gaza, dans lesquelles cinq Palestiniens ont été légèrement blessés et ont également été admis à l’hôpital Abu Yousef An -Najjar pour traitement. Ces frappes visaient un groupe de combattants, un agriculteur, et des tunnels de contrebande.


D’autre part, les forces israéliennes ont pénétré dans la bande de Gaza, à 7 heures samedi matin suite à un tir de mortier et se sont heurtés aux forces de la branche militaire des Comités de Résistance Populaire, les Brigades An-Nasser Salah Ad-Din.

Dans une déclaration, le groupe a indiqué que les combattants avaient tiré trois obus de mortier de l’autre côté de la barrière israélienne près de Jabaliya. Samedi matin, les médias israéliens ont confirmé le tir de deux mortiers à l'ouest du Néguev. Ils n’ont fait état d’aucune victime.

Selon les Brigades, les forces israéliennes ont alors pénétré la bande de Gaza et se sont affrontées avec les combattants, qui ont forcé les soldats à battre en retraite.

Des sources de sécurité palestiniennes ont confirmé les rapports, en disant que les forces israéliennes positionnées à l’Est de Jabaliya ont ouvert le feu sur des zones palestiniennes. Elles n’ont fait état d’aucune victime.

Le porte-parole des forces armées israéliennes ont déclaré qu’elles n'étaient pas au courant d’une activité militaire dans le nord de Gaza.

Dans un troisième incident, les Forces d’Occupation Israélienne ont tiré sur un agriculteur palestinien qui a été blessé dans le village de Khuza'a, à l'est de Khan Younis, au sud de la bande de Gaza.

Nafith Abu T'eima, 35 ans, a été blessé par des éclats dans le cou suite au tir de plusieurs salves de mitrailleuse par des soldats de l’occupation postés dans une jeep militaire israélienne de passage. Il travaillait sa terre au moment de l'incident et a été évacué vers un hôpital.

Samedi, l'aviation israélienne a lancé deux raids contre des tunnels sous la frontière entre Gaza et l'Égypte, blessant trois Palestiniens.

Des témoins ont dit que le second raid est venu dix minutes seulement après la première attaque et visait un tunnel situé seulement à quelques mètres du premier. Les victimes de la dernière attaque ont tous été transférés à l’hôpital Abu Yousif An-Najjar.

Source : http://www.maannews.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Incursions

Même auteur

Maan News

Même date

3 mai 2009