Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4078 fois

Ramallah -

Deux personnes touchées par balles sont dans un état critique après une manifestation dans la région de Ramallah (vidéo)

Par

Publié le 15 juin 2011

Sept palestiniens ont été blessés, dont deux gravement, mercredi après qu’une manifestation contre le mur soit stoppée, provoquant la colère dans le village de Deir Qaddis, à l’Ouest de Ramallah.

Deux personnes touchées par balles sont dans un état critique après une manifestation dans la région de Ramallah (vidéo)

Un rassemblement a été mené par le village pour empêcher les bulldozers israéliens de creuser des terres privées pour la construction du mur de séparation, a rapporté un correspondant de Ma’an. Les forces israéliennes se sont déployées en grand nombre dans la région et ont essayé de disperser les manifestants en les frappant avec des matraques et des crosses de fusils.

L’utilisation de balles réelles a été rapportée, et un officiel militaire a confirmé que des balles avaient été utilisées après qu’un des soldats ait été attaqué par les manifestants.

« Un homme de 24 ans, a été touché deux fois au bassin et une fois à l’épaule, et un second de 22 ans, a été touché à la face postérieure de la cuisse et devra subir une opération, » ont déclaré les organisateurs dans un communiqué.

Visant à stopper la construction du mur et la destruction de terres agricoles privées, plusieurs manifestants ont entrepris de passer à travers une ligne formée de soldats et ont tenté d’arrêter le travail des conducteurs de bulldozers. Ils ont réussi à bloquer les machines avant que les soldats ne tirent des grenades lacrymogènes et des bombes sonores.

Un témoin a déclaré que les troupes « avaient brutalement attaqué les manifestants avec des matraques et les crosses des fusils, blessant sept personnes ». Deux jeunes hommes ont reçu des blessures sérieuses et un manifestant s’est évanoui des suites de l’inhalation de gaz lacrymogène.

Les ambulanciers sont arrivés sur les lieux et ont évacué les blessés, ajoutant que les sept personnes ont été arrêtées par les soldats.

« Un soldat a été blessé lors de cette illégale et violente émeute à Deir Qaddis lorsque des jets de pierres lui ont cassé la jambe. Les émeutiers ont avancé vers lui continuant à lui jeter massivement des pierres », a déclaré une porte-parole de l’armée.

« D’autres soldats se sont sentis en danger et ont ouvert le feu, d’abord en l’air, et après que les avertissements aient échoué, ils ont tiré sur les émeutiers. »

Un deuxième soldat a été légèrement blessé dans les incidents, a déclaré l’armée.

Le maire de Deir Qaddis, Faris Nasser, a déclaré que la manifestation est intervenue en réponse à l’envahissement permanent des terres du village par des colons de la colonie voisine de Nili.

« Depuis les deux dernières semaines, les colons de Nili ont utilisé des bulldozers pour prendre nos terres. », a-t-il déclaré.



Source : Maan News

Traduction : BL pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Le Mur

Même auteur

Maan News

Même date

17 juin 2011