Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2088 fois

Suisse -

Durban II: l'ONU dénonce la "machine de propagande" contre la conférence

Par

La Haut commissaire de l'ONU pour les droits de l'homme Navanethem Pillay a dénoncé vendredi la "machine de propagande" visant à qualifier d'"échec" la Conférence de "Durban II" sur le racisme, qui s'achève ce vendredi à Genève.

"La machine de propagande a déjà commencé à se mettre en branle pour transformer en un échec la conférence" de suivi de celle qui avait eu lieu en 2001 à Durban en Afrique du Sud, a déclaré Mme Pillay devant la presse.

"Alors que la vraie histoire de la conférence n'est pas encore écrite (on assiste à) un étrange battage plein d'écrans de fumée", a-t-elle déploré.

Selon la Haut commissaire, la Conférence, dont la déclaration finale a été adoptée dès mardi au lendemain des dérapages anti-israéliens du président iranien, est au contraire un "succès" rendu possible par les "concessions" consenties par "tous les groupes régionaux et politiques" de l'ONU.

Alors que la Conférence est qualifiée de "festival de haine" antisémite par certains de ses détracteurs, la déclaration finale réaffirme comme en 2001 que "l'Holocauste ne doit jamais être oublié", a relevé Mme Pillay.

Mme Pillay a expliqué avoir dû faire face de longue date à une "campagne de désinformation vaste et bien organisée" contre la conférence, hantée par les dérapages antisémites qui avaient entachée la rencontre de 2001 .

Elle a aussi déploré que ces "attaques au vitriol" fassent régulièrement la une des journaux et que de nombreux médias, "en particulier aux Etats-Unis", refusent les éditoriaux de sa part destinés à répondre aux critiques.

"A cause de cette campagne si déterminée à tuer la conférence, des pays ont décidé de la boycotter alors que quelques jours auparavant, ils avaient en fait accepté ce qui constitue aujourd'hui la déclaration finale", s'est-elle étonnée.

Durant le week-end, l'Allemagne, les Pays-Bas, la Pologne, l'Australie et la Nouvelle-Zélande annonçaient leur retrait, rejoignant l'Italie, les Etats-Unis, le Canada et Israël qui avaient déjà annoncé qu'ils ne participeraient pas.

La République Tchèque s'est retirée de la conférence lundi juste après le discours du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, qui a qualifié le gouvernement israélien de "raciste", provoquant l'indignation des Etats-Unis et des pays de l'UE.

sga/dro/cac

AFP 241552 AVR 09

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Suisse

Même sujet

ONU

Même auteur

AFP

Même date

24 avril 2009