Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2595 fois

Negev -

Empoisonnement des terres des bédouins palestiniens dans le village non reconnu d'Abda

Par

> mqupty@hotmail.com

En ce qui concerne la politique du gouvernement israélien de confisquer, déraciner et de réintégrer les bédouins dans les banlieues noires, une nouvelle mesure (la destruction des terres cultivées avec des produits chimiques toxiques) a été introduite le 15 février 2002 contre les résidents de 10 villages non-reconnus (comprenant une population de 20 000 citoyens israéliens).

Le 3 mars 2003 , sans avertissement , 2 avions appartenant au ILA (Administration des Terres d'Israël) , accompagnés par un grand nombre de forces de police et de membres de la Patrouille Verte " noire ", ont vaporisé des produits chimiques toxiques sur des maisons et sur plus de 2 000 dunams (500 hectares) de terres cultivées appartenant aux résidents d'Abda, un village non - reconnu du Negev.

Des personnes âgées et des enfants qui se trouvaient dans les champs ont aussi été aspergés. Les enfants ont paniqués et ont souffert de traumatisme :ils ont cru que la guerre commençait et que des armes chimiques étaient utilisées contre eux. Les résidents des villages ont immédiatement emmené ces enfants dans la clinique la plus proche située dans la municipalité juive de Mitzpah Ramon. Le médecin a refusé de les ausculter avant que le Vice-président du Conseil Régional des villages non-reconnus des bédouins palestiniens du Negev (RCUV) ne contacte le Ministère de la Santé et Kupat Holim. Le RCUV a alors envoyé un courrier urgent au Ministère de la Santé pour qu'une enquête officielle soit faite.

Labad Tasan , le chef du comité local d'Abda a affirmé que la ILA avait bien vaporisé les terres, et que les habitants et même les animaux n'étaient pas en sécurité. Un officier de la Patrouille Verte a pointé son arme à feu sur un fermier qui tentait de les arrêter. Labad a ajouté que la vaporisation des terres avait paniqué les enfants. Les enfants, qui venaient juste de recevoir des masques à gaz ,pensaient que la guerre avait commencé en Iraq.

Jaber Abu Kaff, le président du RCUV, qui a rendu visite aux enfants à la clinique, a affirmé qu'asperger les terres cultivées d'Abda avec des produits chimiques était un acte barbare, inhumain et immoral. Il souligna que le gouvernement de Sharon applique son plan d'essayer de déraciner les bédouins des terres de nos pères et de nos grands-pères. "Mais nous resterons sur nos terres aussi longtemps que nous vivrons et nous demandons à tous ceux qui ont une conscience de se joindre à nous ."

Abda a été 'formellement " reconnue par le gouvernement israélien en 1992 après une occupation de 6 mois, devant le Knesset ( le parlement israélien).Malgré une reconnaissance officielle , les résidents d'Abda continuent de manquer d'infrastructure, eau , électricité , routes , établissements de santé, scolaires , etc .comme tous les autres villages non-reconnus. La reconnaissance officielle est intervenue comme faisant partie du plan du gouvernement d'attirer des touristes et de transformer la région environnante, comprenant le site d'Abda, en un parc national étant donné la présence de ruines nabatéennes.

Les résidents d'Abda ont été expulsés de leur village et vivent aujourd'hui à quelques 4 kms du site.

Il y a 45 villages non-reconnus dans le Negev (Naqab), ce qui représente une population totale de 70 000 personnes.

Pour davantage d'informations , contactez :

The regional Council for the Unrecognized Villages of the Palestinian bedouin in the Negrev (RCUV) , PO Box 10002 , Beer Sheva.

Tél :08 628 - 3043 ; Fax : 08 - 628 3315

Source : electronic Intifada

Traduction : Véronique Itani

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Negev

Même sujet

Negev

Même auteur

RCUV

Même date

3 mars 2003