Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1563 fois

Gaza -

Escalade militaire israélienne dans la bande de Gaza

Par

Selon des sources locales, un raid israélien a visé une maison au nord de la ville de Beit Lahya causant des graves dégâts. Le raid n'aurait pas fait de victimes.
Ariel Sharon a ordonné dimanche à ses troupes d'intensifier leurs opérations militaires dans la bande de Gaza, sous prétexte de combattre le''terrorisme".

Selon des sources locales, un raid israélien a visé une maison au nord de la ville de Beit Lahya causant des graves dégâts. Le raid n'aurait pas fait de victimes.

Dans la nuit un hélicoptère israélien a tiré au moins un roquette contre une maison à Beit Lahya, au nord de la ville de Gaza.

L'armée israélienne a par ailleurs divisé la bande de Gaza en trois secteurs en établissant deux barrages routiers, près de la colonie illégale juive de Netzarim et près du passage de Kissoufim, sur le principal axe qui traverse la région, ont constaté des témoins.

Les forces d'occupation israéliennes ont empêché plusieurs ambulances de passer à travers la route routier au sud de la bande de Gaza, par fermer la route par des chars, blindés et bulldozers israéliens déplaçant de la colonie illégale juive de Netzarim, au nord de la ville de Gaza.

Selon des sources médicales et des témoins, les forces ont arrêté un ambulance transporte un enfant sérieusement blessé à l'hôpital d'Al Shifa à Gaza.

L'ambulance a transporté l'enfant blessé Alaa Abu Jazar, 10 ans, de l'hôpital Européen au nord de Rafah, vers l'hôpital d'Al Shifa a Gaza.

L'enfant a été blessé par les tirs de soldats israéliens à Rafah au sud de la bande de Gaza.

Khan Younés, à l'aube aujourd'hui, les forces ont bombardé les maisons d'habitants dans le quartier d'Al Amal à l'ouest de Khan Younés au sud de la bande de Gaza.

Le bombardement a causé des graves dégâts dans les bâtiments et biens semant également un état de panique parmi les innocents.

De plus, Un résistant palestinien a été tué samedi dans la soirée dans la bande de Gaza, après avoir affronté avec des militaires israéliens, portant à huit le nombre de Palestiniens tués dans la journée par l'armée, selon des sources médicales.

Abdel Raouf Abou Namous (20 ans), un résistant du mouvement du Jihad islamique a été tué après avoir ouvert le feu sur une route conduisant au passage de Kissoufim, menant au centre de la bande de Gaza.


L'armée avait mené une vaste incursion dans la ville de Gaza tuant cinq Palestiniens, blessant quatorze autres, dont une fillette de six ans, selon des sources médicales.

Comme l'habitude, selon l'armée israélienne, cette incursion a pour but, d'arrêter les tirs de roquettes.

A Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, deux Palestiniens avaient tués et dix blessés, dont deux grièvement, par des tirs israéliens.




Sharon donne carte blanche à l'armée pour intensifier ses opérations offensives



Gaza, Palestine. 16 janvier 2005. IPC +agences-
Le Premier ministre israélien Ariel Sharon a menacé aujourd'hui d'intensifier son offensive contre les Palestiniens accusant Mahmoud Abbas le nouveau président élu de l'Autorité Palestinienne de faire rien pour empêcher les attaques contre les Israéliens.


Ariel Sharon a ordonné dimanche à ses troupes d'intensifier leurs opérations militaires dans la bande de Gaza, sous prétexte de combattre le''terrorisme".

"L'armée et les forces de sécurité ont reçu pour instruction d'intensifier leurs activités opérationnelles pour porter un coup d'arrêt au terrorisme et elles continueront de le faire sans limitations (...) tant que les Palestiniens ne lèveront pas le petit doigt" contre les extrémistes, a déclaré Ariel Sharon.


"La situation actuelle est inacceptable et ne peut pas durer. l'armée israélienne et les forces de sécurité ont reçu pour ordre d'opérer sans limitation de temps et par tous les moyens contre les organisations terroristes", a affirmé Ariel Sharon en séance hebdomadaire de son cabinet.

M. Sharon s'est abstenu de déclarer publiquement qu'il rompait les contacts avec les Palestiniens ,cette décision pris après un attentat palestinien au point de passage de Karni, dans la bande de Gaza.

Le Premier ministre israélien Ariel Sharon a décidé en particulier de suspendre des préparatifs pour une éventuelle rencontre avec M. Abbas.

Israël a gelé les contacts avec l'Autorité palestinienne, fermé jusqu'à nouvel ordre tous les passages frontaliers vers la bande de Gaza et donné carte blanche à l'armée pour la reprise des opérations offensives.

le Ministre des Affaires Etrangères, Shaul Mofaz, a décidé d'imposer un bouclage total de la Bande de Gaza, en fermant ses frontières et ses routes. "Les passages d'Eretz, Karni et Rafah sont fermés jusqu'à nouvel ordre ''.

Source : www.ipc.gov.ps/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Incursions

Même auteur

IPC

Même date

16 janvier 2005