Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1648 fois

Gaza -

Escalades des affrontements à Gaza mardi matin : tir de roquette sur la maison de Haniyeh, tir de mortiers sur les bureaux d'Abbas

Par

La roquette tirée sur la maison du Premier Ministre palestinien, Ismail Haniyeh, a causé des dommages matériels mais n'a fait aucune victime, selon des sources de sécurité palestiniennes.

Escalades des affrontements à Gaza mardi matin : tir de roquette sur la maison de Haniyeh, tir de mortiers sur les bureaux d'Abbas

Au cours d'un autre incident, quatre mortiers ont été tiré en direction du quartier général du Président palestinien Mahmoud Abbas, à Gaza ville. Il n'y a pas de victimes.

Des témoins ont affirmé que des confrontations féroces ont lieu, à Gaza ville, près de la maison du porte-parole du Fatah, Mahir Miqdad.

Notre correspondant a également rapporté qu'au moins 10 maisons ont été incendiées mardi matin à Gaza ville.

Depuis lundi, le nombre de morts résultant de ces affrontements sanglants est maintenant d'au moins 18 personnes, et de plus de 80 blessés.

Tard lundi soir, le secrétaire général du Fatah dans la région nord de la Bande de Gaza, Jamal Abu Al-Jidyan, et son frère, ont été tués au cours de clashes armées près de sa maison, ont annoncé les sources médicales. Jamal Abu Al-Jidyan était un des commandants des Brigades Al-Aqsa affiliées au Fatah. Les mêmes sources ont déclaré que le corps d'Abu Al-Jidyan est arrivé l'hôpital criblé de balles.

Très tôt lundi, les médecins palestiniens ont également rapporté que les corps de deux femmes et d'un enfant étaient arrivés à l'hôpital Al-Ahli, à Gaza, après les combats. Les deux femmes ont été identifiées, il s'agit de Rawiyah Mheisin, 75 ans et Sara Mheisin, 18 ans. On ne connaît pas le nom de l'enfant.

Les Brigades Al-Aqsa menacent de représailles

Suite à la mort d'Abu Al-Jidyan, les Brigades Al-Aqsa ont menacé mardi de cibler les chefs et militants du Hamads en Cisjordanie si le Hamas continuait à viser les chefs du Fatah dans la Bande de Gaza.

Abu 'Uday, porte-parole du Fatah, a expliqué à Ma'an par téléphone, en exclusivité : "Notre avertissement au Hamas commence lundi avant minuit, et se termine mardi à 23 heures."

Il a ajouté : "Si le Hamas continue à tuer les activistes du Fatah dans la Bande de Gaza, comme ils l'ont fait pour Jamal Abu Al-Jidyan et sa famille, nous ciblerons les chefs et militants du Hamas en Cisjordanie sans exception. Nous frapperons dur pour empêcher la direction du Hamas de donner les ordres de tuer nos frères dans la Bande de Gaza."

L'offre de cessez le feu précédente

Lundi matin, le mouvement Fatah a déclaré qu'il était prêt à cesser le feu et qu'il s'efforcerait de mettre fin aux affrontements entre le Fatah et le Hamas.

Le porte-parole du mouvement, Tawfiq Abu Khoussa, a instamment demandé au Hamas d'adopter la même position, pour en terminer avec ce "chapitre sombre" et de mettre un terme à ce bain de sang inter-palestinien.

Lors d'une conférence de presse à Gaza ville, Abu Khoussa a déclaré : "Nous sommes prêts à prendre nos responsabilités et arrêter les combats pour préserver le sang des membres du Fatah et du Hamas, car nous sommes tous sur le même front contre l'occupation israélienne." Il a ajouté : "Le côté égyptien et la délégation du Jihad Islamique ont été informés de cette initiative du Fatah, qui a également été proposée au mouvement Hamas, et nous attendons d'eux qu'ils prennent la même position. Nous sommes prêts à en finir avec ce sombre chapitre."

Le Hamas n'a pas donné sa position au sujet de cette initiative. Mais le Ministre de l'Intérieur de la Force Exécutive a déclaré l'Etat d'urgence.

Dans une déclaration, la Force Exécutive a dit qu' "ils ne resteraient pas inertes" et qu' "ils se défendraient, lui, ses membres et le peuple palestinien."

"Nous poursuivrons quiconque attaquera la Force Exécutive ou incitera contre cette force", dit la déclaration.

Le cessez le feu "tawjihi" (baccalauréat, ndt) de lundi brisé presque instantanément

Lundi matin, un cessez le feu agréé par les deux factions en lutte et destiné à calmer la situation parce que les étudiants passaient leurs examens de fin d'études, a échoué à peine après avoir débuté.

Des clashes ont éclaté près de l'hôpital de Beit Hanoun, au nord de la Bande de Gaza, au cours desquels au moins 4 personnes ont été tuées et plus de 40 blessées, et parmi elles des passants innocents. Le générateur électrique de l'hôpital a été touché, mettant d'autres vies en danger.

Cette toute dernière série d'affrontements entre le Hamas et le Fatah a commencé samedi dernier à Rafah, au sud de la Bande de Gaza. Des douzaines de personnes ont été tuées, dont d'innocents civils et il y a une centaine de blessés.

Dernière mise à jour : 12 juin 2007 à 10h


Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Même auteur

Maan News

Même date

12 juin 2007