Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2116 fois

Liban -

Espionnage : Israël "contrôle" les télécoms libanais

Par

BEYROUTH, 29 juin 2010 - Le Hezbollah libanais a accusé mardi Israël de "contrôler" le réseau libanais de télécommunications, après l'arrestation la semaine dernière d'un technicien travaillant pour un opérateur de réseau mobile et soupçonné de collaboration avec l'Etat hébreu.

"Au cours des dernières années, l'ennemi israélien a pu, grâce à cet espion, contrôler le réseau de télécommunication au niveau technique et porter atteinte à la sécurité nationale", a affirmé un député du parti chiite Hassan Fadlallah lors d'un point de presse au Parlement.

"D'après les premiers éléments de l'enquête, l'ennemi contrôle désormais l'infrastructure des télécoms", a-t-il ajouté, précisant que les appels des Libanais à travers ce réseau parviennent directement aux renseignements israéliens.

Dimanche, le ministre libanais des Télécommunications Charbel Nahas a affirmé à l'AFP qu'un technicien travaillant pour la compagnie de téléphonie mobile Alpha avait été arrêté et qu'une enquête avait été ouverte concernant une éventuelle collaboration avec Israël.

"Depuis 1996, cet espion fournit à l'ennemi des données sensibles concernant la sécurité du Liban et son réseau de télécommunications", a précisé M. Fadlallah, qui préside la Commission parlementaire de l'information et des Télécommunications.

Le député a appelé le gouvernement à prendre "des mesures immédiates pour évaluer les dégâts encourus par le secteur des télécommunications et à y remédier".

En avril 2009, les autorités libanaises avaient lancé une vaste opération contre les réseaux d'espionnage israéliens présumés. Plus de 70 personnes ont été arrêtées, dont des policiers et des membres des forces de sécurité équipés de matériels de surveillance et de communication dernier cri.

Israël n'a fait aucun commentaire sur ces arrestations.

Le Liban et Israël sont toujours techniquement en état de guerre, l'espionnage est passible d'une peine de travaux forcés à perpétuité ou de la peine de mort s'il est prouvé qu'il a provoqué la mort de citoyens libanais.

rd/ram/hj


Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Liban

Même sujet

Même auteur

AFP

Même date

29 mai 2010