Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3094 fois

Egypte -

Etude : Mur d’acier, une catastrophe humanitaire à court terme

Par

Des experts palestiniens ont mis en garde contre les menaces environnementaux, humains et économiques, résultant de la construction du mur d’acier par les autorités égyptiennes sur la frontière avec la bande de Gaza.

Etude : Mur d’acier, une catastrophe humanitaire à court terme


Selon ces experts, le mur d’acier menace de détruire toutes les ressources en eaux souterraines dans la bande de Gaza et ailleurs en Palestine occupée.

S'exprimant au cours d’un séminaire consacré au mur d’acier, l’expert en eau Nizar Wahidi a expliqué que le mur constitue une menace stratégique pour les stocks d’eau souterraine.

Il a expliqué que le mur contraindra les Palestiniens à creuser des tunnels profonds pour trouver de l’eau souterraine, ce qui constitue un grand danger pour leur vie, et conduira à priver les Palestiniens et Egyptiens dans la région d’eau potable.

Il a averti que les fouilles et l'eau salée pompée dans le sol entraîneront des glissements de terrain à Rafah et parmi ses immeubles, ajoutant que ces tunnels permettront à l’eau salée de s’infiltrer plus rapidement dans le sol à Rafah.

Pour sa part, le professeur d'écologie à l'Université islamique Abdel Fattah Abdel Rabbo, a affirmé que le « mur va atteindre une profondeur dans le sol de 20 à 30 mètres, ce qui fera obstacle à l'écoulement de l'eau dans les réserves d’eau souterraines partagées entre le Sinaï et la bande de Gaza, les menaçant de sécheresse. La région souffre déjà de graves problèmes notamment la rareté de l'eau, la pollution et la mauvaise gestion. »

Il a souligné que le fait que « l'Egypte pompe d’énormes quantités d'eau de mer vers les réservoirs naturels d’eau souterraine est un certificat de décès inévitable, car cela élèvera le taux de salinité dans l'eau souterraine, et la région risque une sécheresse réelle dans un proche avenir ».

Même son de cloche pour Majed Hamadé, un spécialiste dans le domaine de l’environnement, qui non seulement a mis en garde contre la sécheresse mais a souligné que l'eau salée affectera négativement les terres agricoles dans la zone de Mawasi, le panier alimentaire de la région.

Il a précisé que le mur entraînera la destruction de la végétation des deux côtés de la frontière entre l'Égypte et Gaza, à une profondeur de 150 mètres de la bande frontalière, augmentant ainsi la pollution.

Source : Al Manar

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Egypte

Même sujet

Le Mur

Même auteur

G. Houbballah

Même date

19 janvier 2010