Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1767 fois

Gaza -

FOI : Les 3 enfants tués dans le nord de Gaza jouaient au chat

Par

Les trois enfants palestiniens tués à Gaza mardi jouaient seulement au chat près des lanceurs de roquettes visés par les troupes israéliennes et n'étaient pas liés aux terroristes, a révélé une enquête de l'armée.

FOI : Les 3 enfants tués dans le nord de Gaza jouaient au chat


Mahmoud Ghazal, 10 ans et son cousin, Yehiya Ghazal, 12 ans, ont été tués sur le coup. Leur cousine Sara Ghazal, 10 ans, a été gravement blessée et est décédée un peu plus tard.

Les Forces d'Occupation Israélienne avaient déclaré que les enfants avaient été tués quand une unité au sol de l'armée avait tiré sur des lanceurs de Qassam dans le secteur. Les lanceurs, qui étaient pointés sur Israël, ont été déployés juste à l'extérieur de Beit Hanun, près de la maison de la famille Ghazal. Selon les FOI, les troupes ont détecté des "mouvements non identifiés et ils ont ouvert le feu".

Dans la déclaration initiale des FOI juste après l'incident mardi, l'armée avait déclaré qu'elle "souhaitait exprimer sa douleur" pour "l'usage des enfants dans des attaques terroristes", impliquant que les enfants avaient été envoyés par des terroristes pour récupérer les lanceurs de roquettes. Les militaires ont fréquemment accusé des organisations terroristes d'utiliser des adolescents et des enfants de cette façon.

Mais l'enquête, qui a été lancée juste après l'incident, a déterminé que les enfants jouaient au chat près des lanceurs, comme l'a révélé la vidéo de l'armée qui a enregistré l'incident. La vidéo montrerait que les enfants - qui apparaissent comme des personnages dont l'âge ne peut pas être déterminé – s'approchent des lanceurs et puis s'en écartent, d'une façon qui pourrait interprétée comme suggérant qu'ils chargeaient les lanceurs avec des roquettes.

Le terrain ne permet pas une observation directe du secteur, donc l'armée a dû se baser sur des photographies aériennes. L'unité qui a tiré le missile sur les enfants a utilisé cette donnée visuelle pour diriger leur tir, a déclaré une source de l'armée à Haaretz.

La vidéo montre que l'un des personnages était un enfant, ajoutent les sources de l'armée, mais cela ne s'est produit que juste un peu avant le moment de l'impact et les troupes n'ont pas pu stopper leur tir.

Les troupes des FOI près de la bande de Gaza ont ordre de tirer sur les lanceurs de roquettes seulement quand des terroristes s'en approchent. Les lanceurs eux-mêmes sont facilement remplaçables et n'ont que peu de valeur pour les organisations terroristes, ainsi les les FOI préfèrent viser les terroristes qui orientent le tir.

Source : http://www.haaretz.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Incursions

Même auteur

Amos Harel

Même date

31 août 2007