Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1945 fois

Palestine -

Farwana: «Tous les faits sur le terrain prouvent que le reportage suédois est exact"

Par

L’ancien détenu palestinien, le chercheur Abdul-Nasser Farwana, a déclaré que tous les faits sur le terrain, et ce depuis des décennies, prouvent que l'occupation israélienne a exécuté des détenus palestiniens après qu’ils aient été jugés et a refusé de rendre leurs corps à leurs familles.

Farwana: «Tous les faits sur le terrain prouvent que le reportage suédois est exact'


Bilal Ahmad Ghanan, 19 ans - Photo: Donald Boström
Des centaines de corps ont été rendus aux familles des jours, des mois ou même des années après leur mort, et lorsque les corps ont été rendus, ils manquaient des organes internes vitaux.

Farwana a ajouté que le reportage suédois, rédigé par Donald Boström et publié par le journal suédois Aftonbladet, au sujet du trafic illégal de parties de corps de Palestiniens est directement lié à l'exécution de Palestiniens après qu’ils aient été jugés par l'armée, et est lié à l'arrestation de 40 personnalités, dont des rabbins dans le New Jersey pour blanchiment d'argent et corruption, dans un réseau qui impliquait la vente de reins israéliens aux États-Unis et autres escroqueries.

Farwana a ajouté que l'un des actes illégaux perpétrés par Israël est d'avoir des centres de détention secrets où des dizaines de détenus ont été emprisonnés et dont on n’a jamais plus entendu parler. Cela s'ajoute au «cimetière clandestin" dans lequel sont enterrés des combattants palestiniens et arabes "inconnus".

Il a déclaré qu’Israël nie toujours qu’il détient des centaines de combattants palestiniens et arabes et refuse de coopérer avec la Croix-Rouge sur le sujet.

Le chercheur a ajouté qu’Israël est le seul Etat qui a eu une politique de conservation des corps des combattants palestiniens et arabes tombés au champ d’honneur et qu’environ 300 combattants sont enterrés dans un cimetière clandestin.

Des centaines de corps ont été rendus lors d’échanges de prisonniers, y compris lors du dernier échange de prisonniers entre le Hezbollah et Israël, où près de 200 corps ont été envoyés au Liban.

Farwana a également déclaré que des dizaines de détenus sont morts dans les prisons israéliennes, certains à cause de la torture, et que leurs corps n'ont pas été immédiatement rendus à leurs familles, mais ils ont été transportés dans un centre de médecine légale, et certaines parties de leurs corps ont été enlevées avant de rendre les corps aux Palestiniens.

Il dit que le journal suédois déclare dans son reportage que des jeunes Palestiniens ont été kidnappés dans leurs maisons par l'armée israélienne et ont été tués plus tard, et quand leurs corps ont été rendus, ils avaient été ouverts et il manquait des organes vitaux.

Le Rabbin Yitzhak Levi Rosenberg, qui a récemment été arrêté à New York, est soupçonné d'être impliqué dans le commerce illégal d'organes, et d’avoir vendu des reins à des patients américains contre 160.000 USD.

Le reportage d’Aftonbladet a brouillé les relations israélo-suédoises, et certains dirigeants israéliens ont demandé à la Suède des excuses officielles, tandis que d'autres responsables disent que ce reportage fait partie des efforts visant à diaboliser Israël et les Juifs.

Lien vers le texte complet du reportage d’Aftonbladet

Source : http://www.imemc.org

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Saed Bannoura

Même date

22 août 2009