Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1686 fois

Ramallah -

Fayyad: L’Autorité Palestinienne fera des demandes ‘pragmatiques’ à tout gouvernement israélien

Par

L'Autorité palestinienne fera des demandes pratiques et concrètes à tout gouvernement israélien qui émergera de l'élection de mardi, a déclaré mercredi le Premier ministre palestinien par intérim, Salam Fayyad, à Ramallah.

"Il doit seulement effectuer immédiatement des choses importantes comme l'arrêt de construction de colonies à Jérusalem, Israël, changer la politique sécuritaire d’Israël, ce qui signifie un retour aux positions d’avant le 28 Septembre 2000, mettre fin au siège de la bande de Gaza et retirer des postes de contrôle militaires en Cisjordanie ," a déclaré M. Fayyad.

Fayyad a fait ces commentaires alors que les politiciens israéliens se précipitaient pour obtenir un soutien nécessaire afin de former une coalition au pouvoir. La Ministre des Affaires Etrangères, Tzipi Livni est arrivée en tête de l’élection qui a été dominée par la Droite. Livni est le leader de Kadima, un parti considéré comme plus centriste que le parti rival du Likoud.

Il a ajouté: «Après 15 ans, le processus de paix n'a pas réussi à arriver à un objectif souhaitable, mais au lieu de cela Israël a intensifié ses efforts pour créer des situations de fait qui font obstacle à l'établissement d'un Etat palestinien avec Jérusalem comme capitale et la fin de l'occupation".

Fayyad a également défendu la décision de retarder le paiement des salaires de 170.000 employés afin, selon lui, de financer un vaste programme de relance et de reconstruction dans la bande de Gaza ravagée par la guerre.

«Nous avons dû retarder le paiement des salaires», dit-il, «parce que nous avons dû consacrer plus d'argent de l'Autorité Palestinienne afin de soutenir la bande de Gaza. Nous nous efforçons d'obtenir davantage de fonds des pays donateurs de manière à couvrir les salaires, dès que possible. Il s'agit d'une situation anormale, et la bande de Gaza avait besoin de notre soutien."

Fayyad et le représentant de la Commission européenne à Jérusalem, Christian Berger, ont signé mercredi un accord selon lequel l'Union Européenne versera 168 millions d'euros pour soutenir l’envoi l’argent liquide de l'Autorité Palestinienne vers la bande de Gaza pour payer les salaires des fonctionnaires et autres besoins de base. Israël a empêché l'importation de billets de banque dans la bande de Gaza pendant des mois, entraînant une crise monétaire.

L'accord de financement, a déclaré l'UE, est destiné à soutenir l'Autorité Palestinienne dans sa fourniture de services de base et le paiement des salaires et des pensions. Le don couvrira également les prestations sociales pour les 47.000 familles dans le besoin, dont 24.000 familles à Gaza.

L'Autorité Palestinienne utilisera également une partie des fonds pour acheter du carburant pour la centrale électrique de Gaza.

Un porte-parole de l'Union européenne a précisé plus tard que les fonds accordés aujourd'hui ne seraient pas attribués au plan de reconstruction de Fayyad pour Gaza.

Berger, le responsable de l'UE qui a signé l'accord, a appelé Israël à assouplir sa fermeture de la bande de Gaza.

"L'Union européenne a répété à maintes reprises qu'il est nécessaire que les points de passage entre Israël et la bande de Gaza soient complètement ouverts pour permettre à l'Autorité Monétaire Palestinienne de veiller à ce que les banques dans la bande de Gaza puissent fonctionner aussi normalement qu’en Cisjordanie , » a-t’il déclaré.

«Aussi», a déclaré Berger, «Pour qu’une fourniture régulière d'électricité soit maintenue, les passages de Gaza doivent être ouverts pour l'approvisionnement en carburant. Pour le moment, les livraisons hebdomadaires de carburant industriel autorisé par Israël ne permet pas à la centrale électrique de Gaza de se constituer des réserves et risque toujours des coupures d'électricité".

L'Union Européenne est le plus important donateur de l'Autorité palestinienne.

Source : http://www.maannews.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Ramallah

Même sujet

Collabos

Même auteur

Maan News

Même date

11 février 2009