Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1193 fois

Cisjordanie -

Fayyad fait marche arrière sur l’interdiction d’Al-Jazeera mais envisage toujours des poursuites

Par

Le Premier Ministre Salam Fayyad a suspendu sa décision de fermer les bureaux cisjordaniens du réseau satellitaire Al-Jazeera, mais envisage toujours de le poursuivre en justice, a rapporté la chaîne ce matin.

En sa qualité de vice-ministre de l’information, Fayyad avait ordonné la fermeture du bureau, le 15 juillet, le lendemain de la diffusion d’allégations contre le président Mahmoud Abbas.

Dans l’édition du 14 juillet de “Derrière l’information”, émission d’interviews d’Al-Jazeera, Farouk al-Qadumi, responsable de haut rang de l’OLP et du Fatah actuellement à Amman, Jordanie, avait accusé Abbas et son conseiller Muhammad Dahlan d’avoir participé à ce qu’il a appelé un complot pour assassiner l’ancien leader palestinien Yasser Arafat. Arafat est mort de causes inconnues à Paris le 11 novembre 2004.

Selon la chaîne, samedi, Fayyad projète toujours de poursuivre Al-Jazeera, fondant sa décision sur une loi de 1995 sur la Presse et les Publications (loi n° 9), des règlementations de licence de télévision de 2004, et les “hauts intérêts du peuple palestinien." Le premier ministre a chargé le procureur général Ahmed Al-Mughni de poursuivre Al-Jazeera pour « incitation et informations mensongères », selon une déclaration précédente.

Une pléthore d’organisations juridiques palestiniennes et internationales ont condamné les deux décisions, les qualifiant de tentatives évidentes de bâillonner les critiques.

Le Centre Palestinien pour les Droits de l’Homme et le Forum des Médias palestiniens ont exhorté Fayyad de revenir rapidement sur sa décision, alors que la Fédération Internationale des Journalistes et Human Rights Watch disant que la démarche était la preuve que l’Autorité Palestinienne ne respectait pas la libre expression.

Au début de cette semaine, Fayyad assurait, dans une déclaration à Ma’an, que l’Autorité Palestinienne respectait la liberté de la presse et le reportage objectif, mais qu’il devait néanmoins protéger l’intérêt national palestinien et mettre un frein à l’incitation et à l’instabilité.

Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Collabos

Même auteur

Maan News

Même date

18 juillet 2009