Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2188 fois

Gaza -

Gaza: L'incendie du complexe de l'Unrwa dû à des bombes au phosphore (VIDEO)

Par

L'incendie qui ravageait jeudi le complexe de l'agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens (Unrwa) à Gaza-ville est dû à des bombes au phosphore tirées par l'armée israélienne, a affirmé le directeur de l'agence onusienne, John Ging.



"Il n'y a pas de combats aux environs du complexe. Ce sont des obus d'artillerie et des bombes au phosphore qui ont atteint la zone de l'entrepôt et des ateliers", a déclaré M. Ging, interrogé par CNN.

"C'est ce que mes employés internationaux m'ont dit après que les bombes ont été larguées, +nous avons un incendie au phosphore+, a poursuivi M. Ging. Je présente cela comme des preuves à charge, il faut dorénavant qu'il y ait une enquête complète".

"Nous avons maintenant un incendie au phosphore, qui est très difficile à éteindre car, si on met de l'eau, cela devient toxique", a-t-il souligné.

Selon le responsable onusien, "il y a 700 personnes dans la zone, dont deux sont blessées, qu'il faut évacuer" en raison de l'incendie.

La situation "est très sérieuse", a-t-il expliqué car "le secteur des ateliers, la plate-forme de transport et le dépôt sont en feu. Le gros problème est que nous avons aussi un énorme dépôt d'essence".

Le complexe de l'Unrwa à Gaza-ville est "la plate-forme de toutes les opérations humanitaires à Gaza, l'essence, la nourriture, tout est stocké ici", a souligné John Ging.

Le directeur de l'Unrwa a désigné clairement l'armée israélienne comme le responsable de cet incendie.

"La seule partie (du conflit à Gaza) à avoir de l'artillerie et des blindés est la partie israélienne, les obus sont tirés à plusieurs kilomètres d'ici", a-t-il expliqué.

L'Unrwa a annoncé jeudi la suspension d'une partie de ses opérations à Gaza-ville après la chute d'obus israéliens sur son complexe qui ont fait trois blessés, selon le porte-parole de l'agence à Gaza, Adnane Abou Hasna.

Un autre responsable de l'Unrwa parlant sous couvert d'anonymat a affirmé que des dépôts dans le complexe avaient pris feu et que des "centaines de tonnes" d'aide humanitaire avaient été dévorées par les flammes.

"L'utilisation de nos armes s'exerce dans le cadre des frontières légales du droit international", a pour sa part indiqué jeudi à l'AFP un porte-parole de l'armée, reprenant la position israélienne sur les accusations d'utilisation de phosphore dans la guerre de Gaza.

bur-cyj/pa/jlb

AFP 151526 - JAN 09

Pas de greffon vidéo disponible...

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

ONU

Même auteur

AFP

Même date

15 janvier 2009