Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3187 fois

Gaza -

Gaza : "On ne veut pas des larmes des Arabes, mais leurs chars" (ministre)

Par

Le ministre de l’Intérieur du gouvernement de Gaza, Fathi Hamad, a appelé mercredi à la nécessité de débloquer les fonds arabes qui dorment dans les banques américaines et européennes, pour acheter des armes à la résistance, en déclarant : "Nous n’en voulons pas des larmes des Arabes pour Gaza, mais nous voulons leurs chars".

Gaza : 'On ne veut pas des larmes des Arabes, mais leurs chars' (ministre)

Dans une cérémonie d’hommage aux martyrs, blessés et dirigeants, de la dernière agression israélienne contre Gaza, Fathi Hamad a déclaré : "Gaza n’a pas besoin en l’état actuel de médicaments et de soutien verbal uniquement, mais elle a besoin d’être soutenue par l’argent et les armes pour chasser l’occupation", a-t-il dit, selon arabic-upi.

Et d’ajouter : "Ce message s’adresse aux pays arabes et musulmans pour pourvoir la résistance palestinienne en armes et argent. Nous ne voulons pas les larmes des Arabes pour Gaza, ou leur intervention dans les chaînes satellitaires, mais nous voulons leurs chars".  

Le ministre a mis l’accent sur la nécessité de débloquer l’argent arabe retenu dans les banques européennes et américaines, au profit de la résistance pour acheter des armes. Il a appelé au passage "à boycotter les produits américains et israéliens".

"Il est inadmissible que cet argent reste amassé dans les banques, c’est l’argent de Dieu et non pas le vôtre", a-t-il ajouté.

"Le gouvernement de Hamas réfléchit à la création d’un ministère de Défense en vue de développer les capacités de combat de la résistance palestinienne", a-t-il annoncé, considérant révolues les méthodes traditionnelles d’entraînement, "a fortiori qu’on est face à un ennemi impitoyable, et un conflit de cerveaux".

"Le prochain gouvernement israélien à l’issue des élections de la Knesset, prévues en fin  janvier prochain, sera d’un haut niveau de bêtise et d’extrémisme", a-t-il prédit. "C’est pourquoi nous devons nous y préparer dès maintenant, car il est possible qu’il prenne des décisions sans étude ni sagesse".

"Les appareils sécuritaires ont franchi lors de la dernière bataille un pas en direction de la victoire et de la libération, et on a vaincu l’occupation d’une manière écrasante sur les plans militaire et médiatique".

"La prochaine bataille sera plus violente et plus sauvage", a-t-il prévu, faisant observer : "Nous avons une plus grande détermination pour l’affrontement jusqu’à la libération de toute la Palestine, avec l’effort de la résistance, des factions, des dispositifs sécuritaire, médiatique, et des équipes médicales, tous défendent la patrie avec des armes différentes".

"La dernière victoire est celle de la nation arabo-musulmane dans son ensemble, et non seulement de la Palestine", a-t-il indiqué en soulignant : "L’importance de la victoire s’est accrue par la découverte de la barbarie israélienne et son crime à l’échelle internationale".

Quelques 25 agents du ministère de l’Intérieur ont été tués lors du dernier affrontement, alors que 350 ont trouvé la mort lors de la guerre précédente de 2008/09, a révélé le ministre de l’Intérieur palestinien de Gaza.

Source : gnet.tn

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Résistances

Même date

6 décembre 2012