Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3032 fois

Gaza -

Gaza : le Consul français et les membres de sa famille blessés lors d’un bombardement sioniste

Par

"Le consul français dans la bande de Gaza, Magdi Jameel Shaqqura Yassin, 44 ans, et ses deux enfants, ont été blessés pendant leur séjour dans leur maison, par des éclats suite au bombardement mené par l’occupation israélienne sur la police maritime sud-ouest de la ville de Beit Lahiya, au nord de la ville de Gaza, alors que sa femme a saigné abondamment ce qui a conduit à avorter à la suite de l'attentat, où elle était enceinte de deux mois", a rapporté le Centre palestinien pour les droits de l'homme.

Selon les enquêtes menées par le Centre palestinien pour les droits de l'homme ( PCHR) : « Le Consul français était à Gaza, dans sa maison, située derrière la zone touristique « Nawras », dans la zone « Soudania » du sud-ouest de Beit Lahia, et était entrain de regarder la télévision dans son domicile avec ses enfants Arwa "9 ans", Rowan «13 ans» , et Mohammed "8 ans", et l’un de ses proches quand il a entendu une énorme explosion qui a secoué les piliers de la maison, à deux heure avant l’aube, aujourd’hui, lundi le 14/11 ».

Le consul français, Shaqqura a été blessé à son pied et sa fille « Rowan » a été touchée à sa main et son dos par des éclats, selon le PCHR, lors d’un deuxième bombardement, après qu’un premier raid a brisé les vitres.

Shaqqura a ainsi souligné à l’équipe de (PCHR) que sa femme Magda Shaqqura, 42 ans, était sur son chemin sur sa voiture, accompagnée par son frère, et était loin de la scène de l'attaque à environ 150 mètres, et elle a saigné abondamment, ce qui a nécessité d’être transférée à l'hôpital « Ouda » (retour), où elle a avorté son fœtus, et était enceinte du deuxième mois.

Il est à noter que l’aviation israélienne a lancé à environ 13h55 lundi matin, quatre roquettes sur le site du Président de la police maritime dans le nord de la bande de Gaza, situé sur la bande côtière au large de la zone touristique « Nawras » du Soudania, au sud-ouest de la ville de Beit Lahiya, au nord de la bande de Gaza, a abouti au martyre du sergent major de la Marine de police Mohammad Zahir Kilani Zaki ,"22 ans", l’un des habitants de la ville de Beit Lahiya, où il a transformé son corps en morceaux, alors que d’eux citoyens ont été touchés par dés éclats et transférés à l’hôpital.

Ce nouveau crime très horrible perpétré par l’aviation israélienne a été fortement condamné par plusieurs personnalités et responsables palestiniens, qui ont qualifié l’attentat d’une agression criminelle, sans précédent, en violation du droit international et humanitaire, notamment une atteinte très flagrante à la 4ème convention de Genève qui assure la protection des civils isolés et innocents.

Le PCHR a appelé la communauté internationale à intervenir immédiatement pour arrêter ces crimes, et invite les Hautes Parties contractantes à la 4ème Convention de Genève de remplir leurs obligations contenues dans l'article (I) de la Convention, en vertu de laquelle ont promis de respecter la Convention, pour assurer son respect en toutes circonstances. Ainsi que les obligations contenues dans son article (146) et de poursuivre ceux qui violent la Convention, à savoir que ces violations constituent des crimes de guerre selon son article (147) pour la protection des civils, en vertu du Protocole additionnel (I) à la Convention pour assurer la protection des civils palestiniens.

Source : Palestine Info

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Même auteur

Palestine Info

Même date

15 novembre 2011