Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2179 fois

Gaza -

Gaza: un rapport d'enquête met en cause l'appareil sécuritaire palestinien

Par

L'appareil sécuritaire de l'Autorité palestinienne et ses chefs ont été sévèrement mis en cause dans un rapport d'enquête remis vendredi au président palestinien Mahmoud Abbas sur la chute de la bande de Gaza aux mains du Hamas.

Le rapport demande que de nombreux officiers soient traduits en justice. Il recommande aussi des sanctions contre des responsables politiques.

"Tous ceux qui ont failli seront sanctionnés et ceux qui ont fait montre de courage seront honorés", a déclaré M. Abbas après avoir reçu le rapport des mains du président de la commission d'enquête, Tayeb Abdelrahim, secrétaire général de la présidence palestinienne.

Le document de 200 pages recommande notamment "le jugement devant des tribunaux militaires ou civils d'un grand nombre" d'officiers des service de sécurité, a indiqué lors d'une conférence de presse Nabil Amr, membre de la commission et conseiller de M. Abbas.

Le texte met aussi en cause "des personnalités politiques de premier plan qui ont failli à leur devoir", a-t-il ajouté, sans dévoiler de nom. "Ils occupaient des postes dont ils n'étaient pas dignes", a-t-il dit.

Ces responsables, issus du Fatah, vont être déférés devant les instances dirigeantes du parti "pour que les mesures appropriées soient prises à leur encontre".

Le rapport dresse aussi un sombre état des lieux des services de sécurité, fidèles au Fatah qui ont été mis en déroute par le Hamas, à la mi-juin.

Le rapport épingle notamment "un recrutement hasardeux" qui a permis au Hamas "d'infiltrer" ces services. "La structure de base de ces services était défectueuse et improvisée. Ces services ont été infiltrés individuellement et collectivement notamment en raison du recrutement hasardeux", a affirmé M. Amr.

"A cause de cette structure, ont ne pouvait pas compter sur ces services en cas d'affrontement", avec le Hamas, a-t-il ajouté.

Le rapport critique aussi "l'absence d'un commandement sur le terrain" pour diriger les services de sécurité pendant les combats avec le Hamas.

"Les conclusions de la commission d'enquête jettent les bases pour bâtir un appareil sécuritaire moderne en évitant tout ce qui peut les transformer en seigneurie pour certains individus comme cela avait été le cas",, a-t-il dit.

M. Amr a en outre affirmé que l'ex-homme fort du Fatah à Gaza, Mohammad Dahlane, qui a démissionné jeudi de ses fonctions de conseiller à la sécurité de l'Autorité palestinienne, "a été interrogé pendant plus de trois heures par la commission d'enquête".

"Il s'est montré coopératif et ne s'est pas dérobé à ses responsabilités pour beaucoup de choses qui ont eu lieu dans la bande de Gaza, étant donné qu'il était en charge du dossier", a ajouté M. Amr.

Depuis la chute de la bande de Gaza aux mains du Hamas, M. Abbas a limogé plusieurs hauts responsables sécuritaires, notamment le général Rachid Abou Chbak, directeur de la Sécurité intérieure.

Selon M. Amr, ces mesures en été prises "en coordination avec la commission d'enquête"

Accusant le mouvement islamiste d'avoir mené un "putsch" à Gaza il a enfin appelé à la mise en place "d'une commission nationale pour demander des comptes au Hamas sur ce qu'il a fait à Gaza".

La commission d'enquête de l'Autorité palestinienne avait été créée le 23 juin, soit huit jours après la prise du pouvoir par les islamistes dans la bande de Gaza.

Source : http://fr.news.yahoo.com/afp

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Réformes

Même auteur

Hossam Ezzedine

Même date

27 juillet 2007