Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1832 fois

Bethléem -

Grève de la faim dans une prison israélienne pour protester contre les coups, l'isolement et l'empêchement d'aller aux toilettes

Par

Les prisonniers politiques palestiniens détenus dans la prison israélienne d'Etzion ont commencé une grève de la faim pour protester contre les mauvais traitements. La prison fait partie d'un bloc de colonies israéliennes construites sur une terre confisquée dans le District de Bethléem, au sud ouest de la ville.

Grève de la faim dans une prison israélienne pour protester contre les coups, l'isolement et l'empêchement d'aller aux toilettes

Les grévistes de la faim sont emprisonnés mais n'ont été accusés d'aucun crime et n'auront pas de procès car ils sont en détention administrative.

L'avocat Hussein Sheikh, de la Société du Prisonnier Palestinien a rencontré plusieurs grévistes qui ont déclaré que la grève avait commencé la semaine dernière en réponse aux traitements dégradants de la part des officiers et des soldats.

Sheikh a déclaré, après une rencontre jeudi avec le détenu Abdel Azim Natshe, d'Hébron, que l'isolement et les coups faisaient partie des points principaux que les grévistes dénonçaient.

L'avocat a rapporté que les gardes israéliens portaient des bâtons et des bouteilles de gaz lorsque les prisonniers palestiniens refusaient d'être comptés. Sheikh dit que les conditions dans le camp de détention sont rendues intolérables par le comportement des soldats et des fonctionnaires.

Il y a également pénurie de couverture et la nourriture est immangeable. Pendant les trajets aux tribunaux militaires et qu'ils attendent le renouvellement des sentences, les Palestiniens ne sont pas autorisés à aller aux toilettes. Beaucoup d'entre eux ont dû uriner dans leurs vêtements.

Par l'intermédiaire de l'avocat de la Société du Prisonnier Palestinien, les détenus demandent l'aide de la Croix-Rouge.

Source : Palestine News Network

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Bethléem

Même sujet

Prisonniers

Même auteur

Najib Farraj

Même date

17 février 2007