Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2332 fois

Gaza -

Hamas : la diminution des services de l'Unrwa indique l'intention derrière le changement de nom de l'Office

Par

Le Service des Affaires des Réfugiés du gouvernement Hamas a déclaré que la récente diminution des services de l'Unrwa confirme les "objectifs néfastes" de l'organisme derrière le récent changement de nom, qui exclut désormais les mots "relief & works" (secours et travaux) (1).

Le service du Hamas a déclaré dans un communiqué dimanche que les responsables de l'Office des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens devraient expliquer pourquoi ils essaient de contourner les problèmes et les besoins des réfugiés, ajoutant que saper les besoins des réfugiés n'est pas moins grave que les saper d'un point de vue politique.

"Il est inacceptable de cesser les aides d'urgence étant donné le nombre et les besoins accrus des réfugiés, et le siège renforcé imposé à la Bande de Gaza. En principe, l'Unrwa devrait chercher des donateurs supplémentaires. C'est son travail. Ses responsables touchent des salaires élevés. Sa négligence à fournir le soutien nécessaire veut dire qu'il y a négligence à mener à bien ses tâches, et il n'est pas nécessaire qu'elle continue," dit la déclaration.

"L'instabilité continuelle de l'aide internationale aux réfugiés palestiniens est déraisonnable," a dit le service des affaires des réfugiés, ajoutant que la question doit être résolue en rendant obligatoires les contributions des bailleurs de fonds internationaux au lieu que ce soit des dons volontaires utilisés pour obtenir des Palestiniens qu'ils marchandent leurs droits. Il a déclaré que les Nations Unies, qui ont créé le problème des réfugiés en décidant de diviser la Palestine et de reconnaître Israël en tant que membre, doivent prendre leurs responsabilités en créant un budget permanent pour l'Unrwa pour que l'Office continue de fonctionner.

L'Office des Nations Unies pour les Réfugiés palestiniens a récemment commencé à réduire l'aide d'urgence dans la Bande de Gaza en faisant des coupures dans son budget pour un programme de création d'emploi qui produisait 3.500 emplois par mois. L'Office a également réduit le nombre de contrats temporaires qui fournissent 20% des services dans ses installations et baissé le nombre des bénéficiaires de l'aide à 120.000 depuis début juillet. L'organisme a aussi décidé de supprimer une aide financière de 100 shekels donnés aux élèves de ses écoles et il menace de supprimer le programme de création d'emploi au 1er octobre en raison du manque de financement.

(1) (NdT) Jusqu'à ces derniers jours, le sigle UNRWA recouvrait, en anglais : "United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees in the Near East", traduit officiellement en français par "Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient". Le site officiel de l'UNRWA indique maintenant : "The UN agency for Palestine Refugees", "L'office des Nations Unies pour les Réfugiés de Palestine".

Article du Palestinian Information Center, 10 juillet 2011
Traduction : MR pour ISM
_____________________________

Incapable de soutenir le secteur de l'agriculture, de la pêche et de la santé, l'UNRWA arrête un certain nombre de ses projets destinés aux réfugiés palestiniens
Centre Palestinien d'Information, 9 juillet 2011

Un rapport onusien a déclaré que l'UNRWA souffre d'un manque de financement pour les programmes de l'intervention urgente, ce qui a entraîné des dommages aux services fournis à plus de 1.1 millions de réfugies palestiniens vivant à Gaza.

Le rapport hebdomadaire de l'Office des nation Unies pour la coordination des affaires humanitaires "OCHA" a déclaré que l'agence a été forcée, en raison d'un déficit de financement de 50 millions de dollars, de réduire ou couper le financement accordé à un certain nombre de programmes, et au cours des dernières semaines, l'UNRWA a minimisé son budget pour le programme de création d'emplois.

Le rapport a ajouté que l'UNRWA n'est plus en mesure de soutenir l'agriculture, la pêche, la santé, alors qu'elle a réduit le nombre d'entrepreneurs temporaires qui fournissent des services aux installations de l'Agence d'environ 20%.

Les autres mesures d'austérité ont également compris la réduction du nombre de bénéficiaires de l'aide alimentaire aux 120 000 depuis le début du mois de juillet (du 700 000 au total des bénéficiaires) et d'arrêter les aides financières, appelée "Retour en école", de 100 Shekels, ce qui offre aux élèves qui enseignent dans les écoles de l'Agence pour les aider à acheter toutes les choses dont ils ont besoin, comme l’uniforme scolaire.

Le rapport a mis en garde qu'en cas du manque d'un financement supplémentaire de 35 millions de dollar dans le processus de l'appel urgent, Elle sera forcée de réduire les aides humanitaires fournies à tous les bénéficiaires et d'arrêter le programme de création d'emplois dans son intégralité par le premier d'octobre.

Source : Palestine Info

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.

Faire un don

Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Réfugiés

Même auteur

Palestine Info

Même date

11 juillet 2011