Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2235 fois

Palestine -

Il y a 300 millions de dollars US dans les coffres de la présidence, réitère le Ministre des Réfugiés

Par

Le ministre palestinien des Affaires aux Réfugiés, Atef Adwan, a défendu ses déclarations faites il y a deux jours à Ma'an News par lesquelles il a accusé la présidence de ne pas payer les salaires du secteur public bien qu'elle ait de l'argent. Ces déclarations ont provoqué une féroce réaction de la part de la présidence et de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP).

Dans ses précédentes déclarations, le Dr Adwan a indiqué que des obstacles avaient été posés délibérément pour empêcher le paiement des salaires. Il a ajouté que plus de 300 millions de dollars américains avaient été transférés sur les comptes de la présidence.

En parlant mardi au correspondant de Ma'an à Jérusalem, Adwan a déclaré : "Les réactions créées par mes déclarations concernant les comptes de la présidence m'ont rendu plus fort."

"Ce qui j'ai dit a choqué l'entourage du président alors que je ne parlais que d'informations documentées et crédibles. Ils ont voulu se défendre. Mais ils ont utilisé des termes ignobles, des termes qui ne sont pas appropriées pour de tels personnages politiques".

Adwan a ajouté "Deuxièmement, la réaction de ces personnes m'a fait comprendre qu'il y a toujours une signification politique dans n'importe quel discours. Elles essayent d'obtenir des gains politiques par leur critique de mes déclarations, y compris l'annulation de la visite du président dans la bande. Stopper le versement des salaires est quelque chose de difficile pour les gens et j'ai été étonné par les réactions que mes déclarations ont suscitées."

Quand le ministre a été interrogé pour savoir s'il maintenait ses précédentes déclarations, il a dit : "Oui, je les maintiens toujours. Peut-être que cela les dérange, peut-être qu'ils ont été gênés par le chiffre que j'ai donné, mais il y a tant de chiffres que les gens connaissent et il y en a d'autres dont ils ne sont pas au courant. C'est pourquoi je demande qu'un comité du PLC contrêle l'argent entrant et sortant ainsi le peuple pourra voir et savoir ce qui se passe."

Le ministre a décrit la campagne dans les médias comme étant "regrettable".

Il a déclaré qu'il comprenait les réactions de la présidence mais pas celle des journalistes ou des chroniqueurs. Il accuse ces journalistes qui ont critiqué ses propos d'aider "les intérêts américains et israéliens" par "une attaque organisée".

Il a ajouté que le gouvernement avait alloué 42 millions de dollars aux programmes qui visent à affaiblir le gouvernement élu du Hamas.

Le ministre a décrit les menaces de dissolution du Conseil Législatif Palestinien (CLP) et l'appel pour des élections anticipées comme étant "un blasphème politique".

Il a dit : "Il y a une loi ou non dans ce pays. Le président peut dissoudre le gouvernement mais il ne peut pas faire cela au CLP. La dissolution du CLP n'est pas dans ses attributions et il n'a pas le droit de le faire. Ce qui est dit ici ou là est considéré comme du chantage politique".

Concernant les déclarations de Yasser Abed Rabbo qu'Abbas allait dissoudre le CLP, le ministre a déclaré que : "C'est leur parrain, celui qui leur enseigne la magie. Il veut la gloire personnelle".

Source : http://www.maannews.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Réformes

Même auteur

Maan News

Même date

26 septembre 2006