Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1421 fois

Israël -

Israel: Nous laissons les bateaux de protestation accéder à bande de Gaza pour éviter toute mauvaise presse

Par

Bien que les Forces de «Défense» (ndt :d’Occupation) Israéliennes aient eu l’intention d’arraisonner les bateaux des militants de Gauche naviguant vers Gaza, le gouvernement a décidé d'autoriser les bateaux à accoster à Gaza afin d'éviter une catastrophe de relations publiques.

Des responsables politiques à Jérusalem ont déclaré que le fait qu'Israël permette aux bateaux d'atteindre la bande de Gaza" a ôté les arguments des militants de Gauche qui cherchaient à créer une provocation."

Plusieurs discussions ont eu lieu la semaine dernière sur ce sujet. À ce moment-là, les FOI ont soulevé l'idée d’empêcher les bateaux de se rendre à Gaza en utilisant la force. Les officiers de l'armée ont proposé d’arraisonner les bateaux en mer et de les remorquer dans le port d'Ashdod pour d'inspection, où les militants seraient détenus pour être interrogés.

Toutefois, après de nouvelles consultations, il a été décidé vendredi d’éviter une confrontation et de permettre aux bateaux d'atteindre la bande de Gaza. À la suite de cette décision, des directives d'urgence ont été envoyées aux ambassades d'Israël à travers le monde concernante la position à prendre au sujet de cet événement.

"Ce sont des provocateurs professionnels et nous ne voulions pas participer à cela en haute mer», a déclaré un haut responsable politique à Jérusalem. "Au lieu de laisser la presse internationale s’emparer de ce sujet pendant une semaine, les bateaux n’ont pas eu beaucoup de couverture, tout simplement parce qu'il n'y a pas eu de confrontation."

Haaretz a appris qu’avant le départ des bateaux, Israël a tenté de dialoguer avec les organisateurs. Quand les activistes ont déclaré que leur objectif était d'amener du matériel médical à Gaza, le Ministère des Affaires Etrangères a envoyé une lettre leur proposant de faciliter le transfert de l'aide humanitaire si les bateaux ne partaient pas.

Des discussions auront lieu dans les prochains jours sur l'opportunité d'arrêter les bateaux pour inspection lorsqu’ils quitteront la bande de Gaza.

Les responsables israéliens sont inquiets, ils pourraient être utilisés pour évacuer des Palestiniens recherchés de la bande côtière. «Ils ont la réputation de protéger les terroristes et d'agir comme boucliers humains," a déclaré la source.

Source : http://www.haaretz.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Blocus

Même auteur

Barak Ravid

Même date

24 août 2008