Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2158 fois

Naplouse -

Israël annonce la construction d’une décharge à Naplouse au moment où une découverte archéologique palestinienne vient d’être faite

Par

Le gouvernement israélien a approuvé la demande d’un entrepreneur israélien de construction d’une décharge pour les déchets israéliens sur des terres palestiniennes à Naplouse juste au moment où les Palestiniens viennent de faire une importante découverte archéologique dans la région.

Le gouvernement israélien n'a pas répondu aux questions sur l'approbation de cette demande de permis de construire vieille de 20 ans le jour même où a été annoncée l’importante découverte archéologique datant de l’époque romaine dans la région.

La découverte archéologique est constituée d'une grande citerne d'eau reliée à un tunnel de la ville romaine de Neapolis. Au milieu de la citerne, il y a un ensemble d'escaliers en spirale. Les archéologues palestiniens datent cette découverte de l'époque romaine, soit il y a au moins 2000 ans. La citerne et le tunnel pourraient être reliés à d'autres ruines inconnues de la même époque situées sous la ville de Naplouse.

Mais tandis que les archéologues palestiniens se précipitaient pour travailler sur la dernière découverte, un entrepreneur israélien a obtenu l’autorisation de construire une importante décharge à proximité, ce qui rendra impossible tout travail archéologique supplémentaire dans la région.

Les tentatives réalisées par les responsables locaux de Naplouse pour conserver le contrôle de leur propre municipalité ont été compromises à plusieurs reprises par les Forces d’Occupation de l'armée israélienne qui contrôlent les territoires palestiniens depuis 1967, en violant quotidiennement leur devoir en tant que puissance occupante.

Les autorités de l'Occupation Israélienne accordent des permis de construire à leurs propres citoyens pour construire des colonies, des usines et autres entreprises exclusivement juives sur des terres saisies illégalement (au regard du droit international) à la population palestinienne autochtone.

Maintenant, dans ce qui est, selon les locaux, un exemple flagrant de l'abus des autorités de l'Occupation Israélienne, elles ont accordé un permis de construire israélien à un entrepreneur israélien pour se débarrasser de déchets sur un précieux site archéologique riche en histoire situé sur des terres palestiniennes.

Les environnementalistes et les responsables de l'Autorité Palestinienne ont exprimé leur consternation à l'approbation de la décharge et ont l’intention de déposer une plainte devant la Haute Cour israélienne.

Les Palestiniens, et même les responsables de l'Autorité Palestinienne, ne sont pas autorisés à déposer des plaintes directement devant la Cour, mais ils doivent utiliser des avocats israéliens de Palestine 48 (à l'intérieur d'Israël) pour agir en leur nom.


Sur le même sujet, à lire :

Voler l'Histoire Palestinienne - Kevin Chamberlain

Détruire l’Histoire - Ahmad Sub Laban

Vieille Ville de Naplouse : les monuments historiques sont visés ! - Département des Monuments Historiques

Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Naplouse

Même sujet

Monuments historiques

Même auteur

Saed Bannoura

Même date

19 septembre 2008