Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3089 fois

Gaza -

Israel arme le Hamas

Par

La récente guerre israélienne contre Gaza qui a tué et blessé des milliers de personnes et ravagé l'infrastructure civile avait été présentée comme étant destinée à détruire les capacités des factions de la résistance, en particulier le Hamas. Mais avant de se retirer, les troupes israéliennes ont laissé un cadeau inestimable aux combattants palestiniens : une importante cache de munitions non explosées.

"Un nombre considérable de bombes israéliennes, d'obus et de missiles tirés au cours de la guerre n'ont pas explosé", a déclaré à IslamOnline.net Abu Moaez, un membre des Brigades Ezzeddin Al-Qassam, la branche armée du Hamas,.

Pendant trois semaines, l'aviation, la marine et les troupes au sol israéliennes ont bombardé l’enclave côtière peuplée de 1,6 million de personnes avec des tonnes d'explosifs.

Un grand nombre des milliers de roquettes, de bombes et d’obus n'ont pas explosé. "Près de 5% des bombes israéliennes qui sont tombées sur la bande de Gaza n'ont pas explosé", a déclaré à IOL, Abou Anas, un expert en armes des Brigades Ezzeddin Al-Qassam. "Cela est dû à des problèmes techniques liés aux détonateurs".

Une équipe internationale d’experts en désamorçage de bombes de l'ONU a travaillé dans la bande de Gaza au cours des trois dernières semaines afin de neutraliser les armes non explosées lâchées par israel au cours de son offensive. Ils ont découvert 3 bombes de 900 kg et 8 bombes de 230 kg qui avaient été larguées par des avions de l’armée israélienne. Leur travail est suspendu car Israël n'a pas approuvé l'entrée de leur matériel, ni un espace pour le stockage et la neutralisation de ces armes.


Trésor

Le nombre indéterminé de munitions non explosées menacent de déclencher une nouvelle vague de mutilations et de meurtres dans le pauvre territoire palestinien. Mais pour les factions de la résistance, ils représentent un précieux trésor. « C'est un cadeau du ciel », dit Abu Moaez, le combattant du Hamas.

"Nous avons récupéré et démantelé un grand nombre de munitions non explosées", a t-il ajouté. "Elles seront recyclées et utilisées dans la défense de notre peuple contre les forces d'occupation israéliennes."


Abu Al-Baraa, un membre des Brigades Saraya Al-Quds, la branche armée du Jihad islamique, a déclaré que le traitement des engins non explosés nécessitait des compétences particulières. « C'est un travail qui doit être fait par des experts en armes très expérimentés et formés », a t-il dit à IOL. "Nos techniciens sont qualifiés pour la tâche et nous l'avons déjà fait."

Les factions de la résistance ont récemment organisé une exposition sans précédent de ces armes dans la ville de Gaza. Les collections présentées incluaient des bombes d’une tonne, de 500 kg et de 250 kg ainsi que des missiles anti-char, des grenades éclairantes et des mines antichars.

"Avant, nous fabriquions nos armes avec des matériaux primitifs mais nous avons maintenant des substances plus efficaces provenant des armes israéliennes", explique Abu Mosaab, un autre expert en armes des Brigades Al-Qassam. "Cela va nous aider à faire un grand bond en avant".

Source : http://atheonews.blogspot.com

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Armement israélien

Même auteur

Ola Attallah

Même date

25 février 2009