Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2709 fois

Cisjordanie -

Israël autorise 3.000 nouveaux logements dans les colonies

Par

JERUSALEM (AFP) - Israël va autoriser la construction de 3.000 nouveaux logements dans des quartiers de colonisation à Jérusalem-Est occupée et annexée et en Cisjordanie, a indiqué un responsable israélien vendredi, au lendemain de l'accession de la Palestine au statut d'Etat observateur à l'ONU.

"C'est exact. A Jérusalem et en Cisjordanie ", a déclaré ce haut responsable à l'AFP sous le couvert de l'anonymat, interrogé sur la véracité d'un tweet du correspondant diplomatique du quotidien israélien Haaretz.

"Selon un responsable politique, (le Premier ministre Benjamin) Netanyahu a décidé de construire 3.000 nouveaux logements à Jérusalem-Est et dans des colonies de Cisjordanie en réponse à la démarche palestinienne à l'ONU", a écrit Barak Ravid en hébreu sur son compte twitter @BarakRavid.

M. Ravid affirme que certains des nouveaux logements devraient être construits dans la zone très controversée dite "E1" qui relie Jérusalem-Est à la colonie Maalé Adoumim, en Cisjordanie .

"Malgré les gages qu'il a donnés au président (américain Barack) Obama, le Premier ministre Netanyahu a donné l'ordre de continuer les constructions dans la zone E1 entre Maalé Adoumim et Jérusalem, ce qui va isoler la partie nord de la Cisjordanie de sa région méridionale", souligne encore M. Ravid.

Israël entend par ce projet créer une continuité territoriale entre Maalé Adoumim (35.000 habitants) et des quartiers de colonisation de Jérusalem-Est, occupée et annexée depuis 1967, dont cette implantation urbaine est distante d'une dizaine de kilomètres.

Il a été vivement dénoncé par les Palestiniens, dans la mesure où il coupe pratiquement en deux la Cisjordanie , compromettant la viabilité d'un Etat palestinien.

En amont de la démarche palestinienne à l'ONU jeudi soir, Israël avait d'ailleurs brandi la menace de représailles contre les Palestiniens.

Le 12 novembre, le négociateur palestinien Mohammad Chtayyeh avait dit s'attendre à ce que les mesures de rétorsion, notamment financières, dont menaçait Israël "n'aillent pas au-delà de la question de la construction de colonies" nouvelles.

Le même jour, le mouvement israélien anti-colonisation La Paix Maintenant avait fait état d'un projet de quintuplement du nombre de logements dans la colonie d'Itamar, dans le nord de la Cisjordanie .

En novembre 2011, après l'accession de la Palestine au statut de membre à part entière de l'Unesco, Israël avait également accéléré la construction dans les colonies de Cisjordanie occupée.


Source : Le Nouvel Observateur

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Colonies

Même auteur

AFP

Même date

30 novembre 2012