Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2856 fois

Jérusalem -

Israël cherche à interdire l’appel à la prière à la Mosquée al-Aqsa parce que ça dérange les colons

Par

Source de l'article en arabe : Al Quds Al Arabi

La Knesset israélienne est en train d'examiner un projet de loi qui interdira l’appel à la prière de l’aube à la Mosquée Al-Aqsa pour ne pas déranger les colons dans la ville sainte. Les médias israéliens ont rapporté jeudi que le projet de loi actuellement à l’étude par le parlement touchera d’autres villes à la population dense.

Selon les médias israéliens, le projet de loi a été proposé à la Knesset par Aryeh Bibby, membre du parti Kadima, qui dit avoir reçu des demandes écrites et orales qui expriment la colère de millions de juifs contre les appels à la prière aux premières heures du jour, tant à Jérusalem que dans d’autres villes occupées.

Bibby aurait dit que si les Musulmans voulaient entendre l’appel à la prière, ils devaient trouver un moyen qui ne dérange pas les autres.

« Cette question est un problème mondial dans tous les pays où les Musulmans vivent avec des gens appartenant à d’autres groupes religieux, » a dit Bibby. « L’interdiction de construire des minarets en Suisse est la preuve que les gens commencent à s'occuper de ce problème, » affirme Bibby.

Alors que la Knesset discute de l’interdiction des appels à la prière à Jérusalem, des groupes juifs ont demandé la fermeture de la mosquée al-Aqsa tant que le soldat capturé Gilad Shalit ne serait pas libéré.

La Fondation Aqsa pour la Dotation et l’Héritage a révélé une information sur un document publié par des groupes extrémistes juifs intitulé : « Fermer le Mont du Temple aux Arabes jusqu’à la libération de Gilat Shalit… Pas de mosquée sans Gilad. »

Les groupes invitent la communauté juive à signer la pétition, qui demande à la police de fermer la Mosquée Al-Aqsa aux Musulmans jusqu’à la libération de Shalit.

La pétition dit : « Nous soussignés exigeons que la police israélienne ferme le Mont du Temple – la Mosquée Al-Aqsa – aux Musulmans, jusqu’à la libération de Gilad Shalit, sans conditions préalables ; les Arabes auront peur de perdre Al-Aqsa, et les Musulmans feront pression sur le Hamas dans le monde entier pour la libération de Gilad ! Nous avons là une carte à jouer, car les Arabes n’abandonneront pas Al-Aqsa. »

Shalit a été capturé par la Résistance palestinienne en juin 2006, lors d’une opération menée par les Brigades Izz el-Deen al-Qassam, avec les Comités de la Résistance Palestinienne et l’Armée de l’Islam. L’opération portait le nom de code « illusion perdue » et a eu lieu près du passage Karem Abu Salim.

En échange de Shalit, le Hamas demande la libération de tous les prisonniers condamnés à de longues peines d’emprisonnement, ainsi que les femmes et les enfants emprisonnés, et les prisonniers palestiniens dans les territoires occupés en 1948.


Source : Middle East Monitor

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Sionisme

Même auteur

Middle East Monitor

Même date

5 décembre 2009