Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4311 fois

Jérusalem -

Israel confisque des terres en Cisjordanie pour la construction d'une nouvelle route

Par

Israel a exproprié 111 hectares en Cisjordanie pour construire une nouvelle route pour les Palestiniens qui contournera l'immense colonie israélienne de Maale Adumin et permettra son expansion, ont déclaré mardi des responsables palestiniens.

Israel confisque des  terres en Cisjordanie pour la construction d'une nouvelle route


Extrait Carte OCHA : Le "Grand Jérusalem" et Maale Adumin

Les Palestiniens disent que cette dernière initiative israélienne a pour but de renforcer le contrôle israélien sur une large bande de terre appartenant à la Cisjordanie , près de Jérusalem, et qu'elle ébranle la confiance au moment où les deux camps essayent de conclure un accord sur les principes d'un futur accord de paix.

Le Ministère israélien de la Défense a confirmé qu'il confiquait des terres sur les périphéries d'Abu Dis, une banlieue de Jérusalem.

Le Ministère a indiqué que la terre serait utilisée pour la "qualité de vie", un terme utilisé pour la construction de routes reliant des communautés palestiniennes séparées par des colonies israéliennes, pour la barrière de séparation de Cisjordanie ou pour des routes destinées à l'usage exclusif des Juifs. Le ministère n'a fourni aucun autre détail.

Raji Erekat, le directeur adjoint du conseil municipal d'Abu Dis, a déclaré qu'il avait été informé que la route passerait au sud de la colonie israélienne de Maaleh Adumim.

Le cartographe palestinien Khalil Tufakji a déclaré que l'un des buts de la nouvelle route était de détourner le trafic palestinien de Maaleh Adumim, ce qui préparera le terrain pour une expansion de la colonie.


A lire également : " Israël réalise son projet destiné à isoler Jérusalem Est arabe"



Israël ordonne la confiscation de terres palestiniennes près de Jérusalem
AFP

Israël a ordonné la confiscation de 110 hectares de terres près de Jérusalem, faisant craindre aux Palestiniens une relance d'un projet destiné à relier la colonie de Maalé Adoumim à la ville sainte, ont indiqué mardi des sources palestiniennes et israéliennes.

Les ordres de confiscation émis fin septembre portent sur 110 hectares répartis sur les localités palestiniennes d'Abou Dis, Al-Sawahreh Al-Sharqiyeh, Nabi Moussa et Al-Khan Al-Ahmar, a indiqué Hassan Abed Rabbo, directeur général pour la région de Jérusalem au ministère palestinien des Collectivités locales.

Selon lui, ces confiscations visent à "créer un bloc de colonies" regroupant Maalé Adoumim et les implantations proches de Mishor Adoumim et de Kedar "et empêcher toute continuité territoriale palestinienne avec la vallée du Jourdain".

"Ils usurpent des dizaines d'hectares de terres de la Cisjordanie au profit de leur projet de colonisation dit du Grand Jérusalem qui comprend Maalé Adoumim", a-t-il ajouté.

Dans les ordres remis aux propriétaires des terres, et dont l'AFP a obtenu une copie, l'armée israélienne invoque pour justifier ces confiscations "des fins militaires" et "des mesures destinées à empêcher des actes terroristes".

Selon le journal israélien Haaretz, les terres confisquées devraient servir à la construction d'une nouvelle route reliant Jérusalem à Jéricho.

"Cette nouvelle route permettra de dégager la zone dite E-1, par laquelle passe l'actuelle route Jérusalem-Jéricho, au profit d'un projet juif de longue date consistant à construire 3.500 logements et un parc industriel", affirme le journal.

L'armée israélienne a confirmé avoir confisqué des terres palestiniennes.

Son porte-parole a soutenu dans un communiqué que cette mesure répondait aux besoins de la construction d'une route reliant le sud de la Cisjordanie à Jéricho et la vallée du Jourdain "pour améliorer la qualité de vie des Palestiniens". "La construction de cette route est devenue nécessaire en raison de la barrière de sécurité bâtie dans le secteur de Maalé Adoumim", a-t-il dit.

Selon lui, la route projetée, d'une longueur de 15,5 km, sera construite sur 144 hectares de "terres domaniales" et 23 hectares seulement de terres privées.

Israël s'était engagé en 2005 auprès des Etats-Unis à geler un vaste projet de construction dans le secteur dit E-1 censé relier Maalé Adoumim, la plus grande colonie juive de Cisjordanie où habitent plus de 30.000 Israéliens, à Jérusalem.

Les Palestiniens avaient vivement dénoncé ce projet parce qu'il coupe pratiquement en deux la Cisjordanie , compliquant la création d'un Etat palestinien indépendant.

L'annonce des confiscations survient alors qu'Israéliens et Palestiniens travaillent sur un "document conjoint" censé servir de base à des négociations sur le statut définitif des territoires palestiniens occupés, en vue d'une réunion internationale sur le Proche-Orient prévue en novembre aux Etats-Unis.

Or la colonisation juive est l'une des principales questions sur lesquelles ont buté les précédentes négociations israélo-palestiniennes.

"Nous condamnons cette décision israélienne de confisquer des terres palestiniennes au moment où nous tentons de relancer le processus de paix", a déclaré le négociateur palestinien Saëb Erakat.

"L'expansion de colonies, notamment dans la région de Jérusalem, va saper, voire anéantir, ces efforts. Nous appelons le gouvernement israélien à renoncer à cette décision pour donner une chance à la paix", a-t-il ajouté.

Source : http://news.yahoo.com/s/ap/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Colonies

Même auteur

Associated Press

Même date

9 octobre 2007