Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2009 fois

Palestine -

Israel délivre aux étrangers leurs derniers visas : De nombreuses familles seront séparées

Par

Tous les passeports étrangers des conjoints et des enfants de détenteurs de papiers d'identité palestiniens qui avaient fait une demande de prolongation de visas israéliens ont été récemment "estampillés" par les autorités israéliennes : "Dernier Visa".
105 détenteurs de passeports étrangers doivent quitter la Palestine d'ici la fin de l'année en passant par les points d'entrée/sortie contrôlés par les Israéliens.

Israel délivre aux étrangers leurs derniers visas : De nombreuses familles seront séparées


Image: Maureen Clare Murphy - Electronic Intifada


Le 19 novembre dernier, le bureau du Ministère de l'Intérieur de Beit-El a rendu les passeports après une grève de six semaines des employés israéliens du Ministère de l'Intérieur.

Ceux qui resteront au-delà du temps imparti seront considérés comme "illégaux" et sujets à une expulsion immédiate du Territoire Palestinien Ocupé par les Israéliens.

Afin d'éviter d'être considérées comme "illégales" et menacées d'arrestation par les Israéliens, certaines familles choisissent de partir s'installer à l'étranger.

La pratique de refus de renouvellement de visa aux membres des familles fait partie d'un effort global de la part des Israéliens qui refusent l'entrée aux ressortissants étrangers cherchant à entrer dans les Territoires Palestiniens Ocupés.

Cette pratique des Israéliens entraine la séparation forcée entre conjoints, entre parents et enfants, entre éducateurs et élèves, entre employés des services de santé, des ONG et des humanitaires et les communautés dans le besoin, et éloigne les entrepreneurs de leurs entreprises.

Selon le Ministère de l'Intérieur de l'Autorité Palestinienne, des centaines de demandes de prolongation de visas israéliens ont été déposées en octobre suivant les directives israéliennes et sont encore en suspens.

En outre, Israël refuse de traiter les approximativement 120.000 demandes de réunification des familles.
Chaque refus d'entrée ou de renouvellement de visa a un impact sur à peu près 10 personnes dont beaucoup recourent à l'émigration vers un autre pays.

"C'est un nettoyage ethnique silencieux" dit Basil Ayish, un porte-parole de la Campagne pour le Droit d'Entrée/Ré-Entrée dans les Territoires Palestiniens Ocupés.

En dépit des plaintes officielles de discrimination à l'égard de leurs citoyens déposées par des gouvernements étrangers, Israël continue à mépriser ses obligations envers le droit et les accords internationaux et persiste dans sa modification de la démographie dans les Territoires Palestiniens Ocupés.

Le Département d'Etat américain, l'Union Européenne, et au moins un pays latino-américain ont tous effectué des démarches auprès des responsables israéliens depuis octobre.

Des Étrangers souhaitant résider, visiter ou travailler dans les Territoires Palestiniens Ocupés continuent à être interdits aux points d'entrée contrôlés par les Israéliens.


Puisque Israël refuse d'autoriser aux étrangers non-Juifs l'obtention d'un statut de résidence dans les Territoires Palestiniens Ocupés, le seul mécanisme restant aux conjoints et aux enfants possédant des passeports étrangers pour rejoindre leurs familles était de compter sur le système de renouvellement de visas "touriste".

Cette pratique devait être une mesure transitoire jusqu'à ce que des mécanismes soient mis en place pour fournir un statut permanent de résidence aux membres des familles non détenteurs de papiers d'identité palestiniens.

Certaines familles utilisaient cette procédure depuis plus de 30 ans puisque c'était la seule option qui leur restait.



Contacts :
Basil Ayish Coordinateur du Media Committee
Tel : +970-(0)59-817-3953
Mail : info@righttoenter.ps
Site : www.righttoenter.ps

Source : http://www.righttoenter.ps/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Palestine

Même sujet

Refus d entrer

Même auteur

Right to Enter

Même date

22 novembre 2006