Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 3176 fois

Israël -

Israël durcit son régime de laissez-passer

Par

Durant l'année écoulée, Israël a intensifié sa politique de séparation des populations palestiniennes entre la bande de Gaza et la Cisjordanie. Le régime de séparation déchire les familles, met en danger des milliers de personnes d'expulsion vers la bande de Gaza et transforme les Palestiniens en "étrangers en situation irrégulière» dans leur propre pays.

Cette politique est révélée dans une déclaration de principe publiée aujourd'hui (mercredi 10 Septembre) par les organisations des droits de l'homme B'Tselem et HaMoked.

Depuis Novembre 2007, Israël impose aux Palestiniens dont l’adresse est enregistrée à Gaza de demander un laissez-passer temporaire pour rester en Cisjordanie . Cela, même s'ils vivent en Cisjordanie depuis de nombreuses années, qu’ils y ont construit leurs maisons, et, dans certains cas, même s'ils sont nés en Cisjordanie .

En outre, l'année dernière, l'armée a pris des mesures actives pour localiser et expulser les Palestiniens de Cisjordanie vers la Bande de Gaza sous prétexte qu'ils sont des "étrangers en situation irrégulière."

Israël exploite la détresse des familles qui sont divisées entre la Cisjordanie et la bande de Gaza pour les forcer à s’installer de façon permanente à Gaza. Israël exige des Palestiniens qui souhaitent rentrer à Gaza de signer l’engagement qu’ils ne reviendront jamais en Cisjordanie .

D'autre part, les Palestiniens de Gaza qui souhaitent entrer en Cisjordanie pour un traitement médical, rendre visite à leur famille etc, sont tenus de déposer une grosse somme d'argent afin de garantir leur retour à Gaza. Par exemple:

* Une épouse de Gaza et ses parents qui voulaient se rendre en Cisjordanie pour la cérémonie de mariage ont dû remettre une caution de 20000 NIS (4000 Euros) pour garantir leur retour à Gaza - y compris la mariée

* Une habitante de Qalqiliya qui souhaitait entrer dans la bande de Gaza pour rendre visite à son mari malade a été informée par l’armée que sa visite ne serait approuvée que si elle s'engageait à ne jamais rentrer à son domicile en Cisjordanie .


* Un homme, originaire de Hébron, qui réside avec sa femme et ses enfants dans la bande de Gaza, a rendu visite à sa mère en Cisjordanie . Quand il a demandé à rentrer chez lui, l’armée a refusé de le laisser retourner à Gaza ou à faire venir sa famille de Gaza à Hébron. Après un an de séparation, l'armée a déclaré que le père serait autorisé à retourner à Gaza s’il s’engageait par écrit à ne jamais retourner en Cisjordanie .

La Haute Cour de justice a récemment appuyé la politique israélienne de refus aux habitants palestiniens des territoires du droit de choisir l’endroit où ils souhaitent habiter et vivre avec leurs familles et de se déplacer entre Gaza et la Cisjordanie .

Par le passé, la Cour avait accepté les restrictions imposées aux déplacements des Palestiniens par l’armée et avait admis que l'armée ait imposé des restrictions sur les déplacements palestiniens, mais elle s'était efforcer de promouvoir des compromis entre les parties. Cela a changé et dans ses décisions la Cour approuve désormais la politique israélienne qui bloque tout passage.

B'Tselem et HaMoked exigent d'Israël qu'il renouvèle immédiatement la liberté de circulation entre les deux parties du territoire occupé et évite tout transfert forcé de la Cisjordanie vers la bande de Gaza.

La communauté internationale doit protester contre la violation des droits à la liberté de circulation des Palestiniens, de leur droit à une vie de famille et à choisir où ils souhaitent vivre et elle doit prendre des mesures pour garantir ces droits.

Source : http://electronicintifada.net/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Btselem

Même date

12 septembre 2008