Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1847 fois

Gaza -

Israël exécute quatre personnes à Gaza ; le siège affecte l'accès à l'eau potable

Par

Les Forces d'Occupation Israéliennes (FOI) continuent de boucler la Bande de Gaza pour le onzième jour d'affilée, dans une escalade de la punition collective contre de la population de Gaza imposée depuis 2000. Les FOI ont repris leurs attaques militaires et tué quatre Palestiniens [le 16 novembre] dans une attaque aérienne à l'est de Gaza.

Les conditions humanitaires se sont rapidement détériorées dans la Bande de Gaza alors que le siège hermétique imposé par Israël a affecté tous les aspects de la vie des Palestiniens et violé leurs droits de l’homme, qui sont protégés par la loi internationale sur les droits de l'Homme.

La centrale électrique de Gaza a cessé de fonctionner pour le troisième jour d'affilée en raison du manque de fuel nécessaire à son fonctionnement. Les hôpitaux et les dispensaires sont grandement affectés. Ils ne souffrent pas seulement de la suspension des services chirurgicaux et des unités de soins intensifs, mais aussi des dégâts faits aux vaccins et aux sérums qui sont conservés dans des réfrigérateurs.

De plus, des dizaines de milliers de Palestiniens souffrent d'une grave pénurie d'eau potable, spécialement ceux qui vivent dans des grands immeubles et n'ont pas accès à l'eau même quand les municipalités parviennent à être approvisionnées en eau.

Les municipalités ne peuvent pas faire fonctionner leurs pompes à eau pendant un laps de temps suffisant en raison du manque de courant.

Le manque d’électricité perturbe les usines de traitement d’eaux usées et les transports internes à cause du manque de fuel. Les stations essence sont maintenant vides après que les FOI aient stoppé la fourniture en carburant pour le onzième jour d'affilée. [le 16 novembre]

Les coupures de courant et la pénurie de carburant ont un impact négatif sur le secteur de l'éducation spécialement parce que la crise a empiré avec le début des examens trimestriels. Les étudiants et les professeurs ont aussi des difficultés à se rendre dans leurs écoles et universités.

Le siège de Gaza est continuellement renforcé alors que les FOI ont repris leurs attaques militaires et les assassinats de Palestiniens à Gaza. Ce matin, dimanche 16 novembre, les FOI ont tué quatre Palestiniens dans une attaque aérienne à l'est de la ville de Gaza. Les victimes ont été identifiées, il s'agit de Talal al-Amoudi (23 ans), Muhammad Hassouna (22 ans), Ahmad al-Hilo (22ans), et basile al-Uff (21 ans).

Le Centre Al Mezan pour les droits de l'Homme est très préoccupé par la détermination des FOI à imposer une punition collective à la Bande de Gaza en dépit des appels et des fréquentes condamnations des Nations Unies et d'autres organisations internationales et locales pour les droits de l'Homme et humanitaires.

Le Centre met en garde la communauté internationale quant à l’issue de l'ignorance de l'aggravation des conditions humanitaires dans la Bande de Gaza et de l'incapacité de la communauté internationale à prendre ses responsabilités légales et éthiques à l'égard des civils de la Bande.

Ce silence, particulièrement à la lumière du mépris des FOI pour les consuls et représentants de l'Union Européenne jeudi dernier [quand ils leur ont refusé l'entrée dans la Bande de Gaza], ne sert qu’à encourager Israël dans la poursuite de ses violations.

Aussi, le Centre Al Mezan affirme que la communauté internationale et, en particulier les parties contractantes de la Quatrième Convention de Genève doivent assumer leur responsabilités légales et morales et agir immédiatement pour mettre fin aux violations choquantes d'Israël et fournir une protection internationale aux civils.

Le Centre croit aussi que l'action de la communauté internationale est importante eu égard aux menaces de catastrophe humanitaire dans la Bande de Gaza si les FOI continuent à lui imposer son siège étouffant.

Source : http://electronicintifada.net/

Traduction : MM pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Blocus

Même auteur

Al Mezan

Même date

19 novembre 2008