Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1978 fois

Liban -

Israël fait fi de la résolution 1701

Par

« C'est Israël qui bafoue à lui seul et ‎systématiquement les résolutions internationales, rendant ‎ainsi difficile la tâche à la Finul ». C'est en ces termes que ‎le commandant en chef de la Force intérimaire des Nations ‎Unies au Liban (Finul) le général Graziano a répondu à la ‎question d'un journaliste, lors d'une conférence de presse ‎au siège de l'Onu à New York.

Il s'agit en fait d'une ‎accusation de la part de celui qui se trouve en bonne place ‎pour la lancer.

Selon lui, la Finul procède conformément à ‎la résolution 1701 qui demande la mise en place d'un ‎dispositif empêchant la reprise des hostilités, et ‎l'établissement entre la Ligne bleue et le fleuve Litani ‎d'une zone d'exclusion de tous personnels, biens et armes ‎autres que ceux déployés par le gouvernement libanais et la ‎Finul.

Le général Graziano a ensuite ajouté : si un avion ‎israélien s'écrasait sur le territoire libanais, nous livrerions ‎le pilote à l'armée libanaise. Les violations systématiques ‎de l'espace aérien libanais, qui parfois parviennent à une ‎vingtaine de vol par jour, bafouent la résolution 1701 que le ‎Conseil de sécurité a adoptée en août 2006 et ont de quoi ‎susciter la protestation de Beyrouth.

Selon le général de ‎division Claudio Graziano, face à la violation continue de ‎l'espace aérien libanais par l'aviation israélienne, la Finul ‎n'avait d'autre solution que « de protester et d'inviter ‎formellement Israël à mettre fin à ces pratiques ».

Or, le ‎régime sioniste, fidèle à sa politique maximaliste, ‎contourne la Finul, et ses chasseurs quadrillent ‎quotidiennement le ciel libanais.

Déployée depuis 1978 au ‎sud du Liban, la Finul qui a déjà donné plus de 200 ‎victimes dans les attaques des forces sionistes contre cette ‎région, a suscité par son impartialité la colère de Tel-Aviv, ‎d'autant que dans de nombreux cas, les commandants des ‎casques bleus ont défendu le Hezbollah face à l'Occupant‎

Source : IRIB

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Liban

Même sujet

Même auteur

IRIB

Même date

16 août 2008