Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2319 fois

Gaza -

Israël ignore l’appel de l’ONU à un cessez le feu. Le chiffre officiel est de 774 victimes

Par

Israël a tué au moins 21 Palestiniens depuis que la résolution de l’ONU a été votée.

Israël ignore l’appel de l’ONU à un cessez le feu.  Le chiffre officiel est de 774 victimes


La dernière victime est Muhammad Atef Abu Al-Husna, 15 ans, qui a été tué lorsque les avions de combat israéliens ont détruit une maison à Jabaliya, au nord de Gaza. Il a été transporté à l’hôpital Kamal Udwan, où il a été identifié par Mu’awiyah Hassanain, Directeur des services d’urgence et ambulancier au Ministère palestinien de la santé.

Le Docteur Hassanain dit que le nombre total de morts après deux semaines d’attaques israéliennes est de 774. Le chiffre officiel ne cesse d’augmenter au fur et à mesure que des dizaines de corps sont découverts dans les décombres des immeubles démolis, dont beaucoup dans les villes du centre de la Bande, Al-Latara et Juhor Ad-Dik. Plus de 3200 Gazaouis ont été blessés.

Six membres d’une famille tués

Six Palestiniens de la famille Salha ont été tués à 4h du matin par les bombardements des chars israéliens qui ont fracassé leur maison à Beit Lahiya, au nord de la Bande de Gaza.

Un peu plus tard dans la matinée, 2 femmes ont été tués par une attaque aérienne à Jabaliya. Selon les secouristes, il s’agit de Fatima Sa’ed, 42 ans, et Sumayah Sa’ed, 25 ans. Ata Jamil, un enfant de 12 ans, a été blessé.

La marine israélienne attaque le centre de Gaza

Dans la ville de Al-Zawaydah, au centre de la Bande de Gaza, 3 personnes ont été tuées et 7 blessées par les tirs des navires israéliens. Les victimes ont été transportées à l’hôpital Al-Aqsa. Israël a confirmé que sa marine bombardait le centre de la Bande.

Les chars avancent sur le district de Khan Younis

Toujours à l’hôpital des Martyrs d’Al-Aqsa, 9 cadavres et 40 blessés sont arrivés pendant la nuit, victimes d’une tentative des chars israéliens de traverser le milieu de la Bande de Gaza vers la mer. Les chars ont déjà traversé à un autre endroit, un peu plus au nord.

Parmi les tués dans l’incursion dans le centre de Gaza, un membre des Brigades Al-Quds, la branche armée du Jihad Islamique. Le mouvement a déclaré que Jihad Abu Mudif était mort des suites de ses blessures en se battant contre les troupes israéliennes près de Khan Younis.

Les raids aériens rasent des maisons

Les attaques aériennes israéliennes ont démoli 10 maisons pendant la nuit, dont la résidence du chef de la police à Gaza, Abu Obeida Al-Jarrah, dans le quartier Sheikh Radwan, à Gaza ville.

Les avions de combat ont aussi détruit la maison du chef de la sécurité palestinienne à Rafah, au sud de la Bande de Gaza, qui serait affilié à la branche armée du Hamas.

Un poste de police du quartier Zaytoun, à Gaza, a également été démoli, ainsi que la Mosquée Ar-Rebat à Khan Younis et un bureau du Jihad Islamique.

Source : Maannews

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Incursions

Même auteur

Maan News

Même date

9 janvier 2009