Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 4340 fois

Israël -

Israël lance une campagne contre la nouvelle flottille pour Gaza

Par

Tandis que la Fondation d'aide humanitaire turque IHH et plusieurs groupes européens de la solidarité ont déclaré leur intention d'envoyer une flottille d'aide à la Bande de Gaza assiégé en mai prochain, Israël déclare mardi qu'il lance une campagne pour contrer la flottille.

Le quotidien israélien Ha'aretz (1) rapporte que le ministre israélien des Affaires étrangères, Danny Ayalon, envisage de rencontrer les ambassadeurs étrangers à Tel Aviv pour leur demander d'aider Israël à bloquer la nouvelle flottille qui devrait être constituée d'au moins 15 bateaux.

Bien que la date exacte de son départ n'ait pas été officiellement annoncée, Israël estime que les bateaux partiront entre le 15 mai, date de commémoration de la Nakba, et le 31, date de l'attaque israélienne meurtrière contre la Flottille de la Liberté 2010.

Haaretz indique que 30 organisations de 15 pays se sont réunies en Espagne il y a six semaines pour discuter du projet, et qu'elles ont demandé aux gouvernements des nationaux à bord des navires de garantir leur sécurité si Israël interceptait et attaquait les bateaux.

Le ministre israélien des Affaires étrangères s'est activé à prendre contact avec différents gouvernements, dont ceux de Grande-Bretagne, Espagne, Suède et Irlande, pour qu'ils dissuadent leurs citoyens de se joindre aux bateaux de la solidarité en partance pour Gaza.

Il y a dix jour, le président de Chypre, Demetris Christoflias, s'est rendu à Tel Aviv et a affirmé qu'il y a plus d'un an, son gouvernement avait émis l'ordre d'interdire aux bateaux de prendre la mer pour la Bande de Gaza depuis tous les ports de son pays, et que cet ordre demeurait en vigueur.

Selon Haaretz, le ministre israélien des Affaires étrangères ne croit pas que la flottille puisse être arrêtée par les canaux diplomatiques, mais il a décidé de les utiliser tout de même, ainsi que des campagnes médiatiques visant à délégitimer la flottille.

Suite aux pressions israéliennes, la Grande-Bretagne, l'Irlande et l'Espagne ont d'ores et déjà conseillé à leurs citoyens de ne pas aller dans la Bande de Gaza.


(1) "Turkey group plans new Gaza flotilla with at least 15 ships", Ha'aretz<:i>, 22.03.2011


Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Actions

Même auteur

IMEMC

Même date

24 mars 2011