Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2838 fois

Jérusalem -

Israel réalise son projet destiné à isoler Jérusalem Est arabe

Par

Israel est déterminé à transférer la police dans son nouveau quartier général en Cisjordanie d'ici la fin de l'année, selon des hauts responsables, malgré les inquiétudes des Américains.
En effet, Ces derniers pensent qu'un aménagement de ce secteur particulier proche de Jérusalem Occupé pourrait nuire à la création d'un Etat palestinien viable.

Israel réalise son projet destiné à isoler Jérusalem Est arabe


Carte ARIJ : Le "Grand Jérusalem" et E1

Les Etats-Unis avaient, par le passé, bloqué les efforts des Israéliens destinés à aménager le secteur de 12 kilomètres², connu sous le nom de E-1 et situé juste à l'est de Jérusalem Occupé.

Les programmes de développement y envisagent la construction de 3.500 maisons, plusieurs hôtels et une zone industrielle, mais ils ont été gelés sous la pression des Etats-Unis.

Le projet E-1, s'il est achevé, isolera totalement Jérusalem Est arabe, la capitale espérée des Palestiniens, de la Cisjordanie .

Les Palestiniens et les groupes israéliens des droits de l'homme considèrent le projet E-1 comme une tentative de la part des Israéliens pour renforcer leur contrôle des terres palestiniennes situées à l'est de Jérusalem, à l'aide d'une massive barrière de séparation et de nouvelles routes.

Mais, Israël a décidé de construire un commissariat de police de 4 étages dans le secteur E-1.

Le quotidien israélien Haaretz a déclaré qu'Israël avait expliqué qu'à la différence de maisons, une installation de sécurité telle qu'un commissariat de police pourrait plus facilement être enlevée dans le cadre d'un accord de paix

Le négociateur palestinien, Saeb Erekat, a prévenu qu'Israël sapait les efforts de paix naissants. En novembre, les Etats-Unis devraient accueillir une conférence sur le Moyen-Orient dans l'espoir de relancer des négociations sur un accord israelo-palestinien définitif.

"Je crois que la poursuite de cette politique, créer des faits sur le terrain, ébranle les efforts qui sont effectués pour montrer que la paix est possible," a déclaré Erekat en parlant du plan E-1.

Le nouveau bâtiment de la police accueillera des officiers de police israéliens qui servent en Cisjordanie . La construction du bâtiment est en grande partie achevée.

Lors d'une récente visite, des journalistes ont vu des équipes d'employés du batiment travaillant sur une route à quatre voies, qui partira de la principale route entre Jérusalem et la Mer Morte et passera près du commissariat de police.

Le Ministre israélien de la sécurité publique, Avi Dichter, a déclaré à Haaretz que les officiers de police s'installeraient dans le nouveau bâtiment vers la fin de l'année.
"Le Ministère du Logement doit terminer l'infrastructure du site, et l'installation dans le bâtiment n'est retardée actuellement que par des problèmes d'infrastructure," dit-il.

Haaretz a cité Dichter disant qu'Israël ne cherchait pas à obtenir le consentement des Etats-Unis pour s'y installer.

Le porte-parole de Dichter, Yehuda Maman, a déclaré : "Ce qui est prévu aura lieu, nous ne parlons pas "si"."

Stewart Tuttle, un porte-parole de l'ambassade américaine à Tel Aviv, a indiqué qu'aucun des deux camps ne devrait prendre des mesures qui compromettraient les résultats d'un accord de paix définitif, mais qu'il appartenait aux Israéliens et aux Palestiniens de régler leurs désaccords.

"Nous sommes déjà sur une voie de discussions très positive entre les deux camps… et c'est sur quoi tout le monde devrait se concentrer," a-t'il ajouté.

Cependant, Dan Kurtzer, un ancien ambassadeur américain en Israël, a déclaré que le secrétaire d'Etat américain, Condoleezza Rice, suivait de près les programmes de développement dans E-1.

"A chaque fois qu'il y a eu des reportages dans les journaux et d'autres indices de construction sur le site, la Secrétaire elle-même a répondu très rapidement," a déclaré Kurtzer lors d'un interview la semaine dernière.

"Même cette administration, qui n'a pas pris en général une position très forte au sujet des colonies, a compris l'importance de ne pas séparer le nord et du sud de la Cisjordanie par un cordon de colonies israéliennes qui seront entourées par la barrière de sécurité."

Le projet E-1 est situé près de Maaleh Adumim, la plus grande colonie juive où vivent 30.000 personnes.

Israël a également approuvé des projets pour construire une large boucle de sa barrière de séparation dans le secteur, allant jusqu'à mi-chemin de la frontière jordanienne et enfermant environ 60 kilomètres carrés de la Cisjordanie .

La boucle incorporerait Maaleh Adumim, mais également plusieurs petites colonies périphériques, pénétrant profondément à l'intérieur de la Cisjordanie .

La boucle de Maaleh Adumim est contestée devant la Cour Suprême par le Conseil pour la Paix et la Sécurité, un groupe de plus de 1.000 officiers de sécurité israéliens à la retraite qui ont proposé une alternative qui engloutirait environ la moitié des terres que le gouvernement a proposé.

La cour a gelé la construction de cette partie de la barrière et attend une décision du Ministre de la Défense Ehud Barak pour savoir s'il est déterminé à poursuivre le projet de la grande boucle.

Source : http://www.godubai.com/

Traduction : MG pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Colonies

Même date

2 octobre 2007