Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 5087 fois

Néguev -

Israël veut faire payer aux Bédouins le rasement de leurs propres maisons

Par

Les autorités israéliennes ont décidé de poursuivre en justice les habitants d'un village bédouin pour leur faire payer le coût de leurs propres expulsions répétées et le rasement de ce qu'Israël appelle des "structures illégales" où ils vivent, a déclaré un responsable mercredi 27 juillet.

Israël veut faire payer aux Bédouins le rasement de leurs propres maisons

Destruction d'Al-Arakib pour la ixième fois
"Ils ont bâti une quarantaine de structures pour lesquelles ils n'ont pas de permis de construire," a déclaré Ortal Tzabar, porte-parole de l'Administration de la Terre d'Israël, à l'AFP.

"Ils ont déjà envahi les lieux plus de 20 fois, mettant en place des baraques et des structures et cela nous coûte cher en policier, en bulldozer et en main d’œuvre". (sic !)

"Nous avons fait le calcul des coûts d'expulsion et jusqu'à maintenant, ils s'élèvent à 1,8 million de shekels (367.000€)", a-t-elle dit. (Sortons les mouchoirs, ndt)

Des poursuites pour récupérer cette somme ont été engagées mardi 26 devant un tribunal de Beersheba, la capitale du désert du Néguev, où le village bédouin d'Al-Araqib, qui n'est pas reconnu par les autorités israéliennes, tombe et se relève régulièrement.

Un groupe israélien non gouvernemental, Bedouin-Jewish Justice, a rapporté en mars que les maisons d'Al-Araqib ont été détruites et reconstruites 21 fois depuis juillet 2010.

Les Bédouins disent qu'ils sont propriétaires de centaines de milliers de dunams (1 dunam = 1km²) de terre dans le Néguev, ce qu'Israël réfute, disant qu'après avoir loué des terres appartenant à l'Etat pour l'agriculture pendant plusieurs années, ils ont commencé à squatter les lieux en 1998.

Les poursuites de l'Administration des terres visent 34 membres des clans Abu Mediam et Abu Jabber, qui, dit-elle, cherchent à fonder des revendications sur Al-Araqib, alors "qu'ils ont des maisons construites légalement par l'Etat d'Israël à Rahat (dans le canton du Néguev."

Mumtaz Hatib, du Forum Coexistence Néguev, a déclaré à l'AFP mercredi soir que les défendeurs n'avaient pas encore reçu copies de la plainte et réagiraient lorsqu'ils auraient étudié les documents.

Israël n'a jamais reconnu les revendications bédouines de propriété de la terre dans le Néguev et veut que la population soit "relocalisée" dans des cantons planifiés par le gouvernement comme Rahat et six autres.

Mais pour les Bédouins, accepter de déménager dans ces cantons impliqueraient qu'ils abandonnent leur revendication à la terre, une démarche que la plupart d'entre eux refusent.

Environ 160.000 bédouins vivent en Israël, dont plus de la moitié vivent dans des villages non reconnus dans le Néguev, sans services municipaux comme l'eau et l'électricité. Beaucoup d'entre eux vivent dans une extrême pauvreté.

La population bédouine, qui se situait aux environs de 92.000 personnes en 1947, a diminué à 11.000 après la création d'Israël, avec beaucoup de déplacés et de disparus.

Des groupes pour les droits de l'homme ont condamné à maintes reprises la démolition des maisons des Bédouins du Néguev et exhorté les autorités israéliennes à mettre fin à sa police de déplacement forcé.

Carte des villages non reconnus dans le Nakab (source : Bedouin-Jewish Justice in Israël)

Photo

Cliquer ICI pour agrandir la carte, puis sur la carte elle-même.



Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Néguev

Même sujet

Nettoyage ethnique

Même auteur

Maan News

Même date

30 juillet 2011