Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1667 fois

Israël -

James Miller, témoin de trop.

Par

L'armée d'occupation israélienne a décidé, ce jeudi 14 avril 2005, de ne pas infliger de sanctions à un officier qui avait été poursuivi pour l'assassinat d'un journaliste britannique, James Miller, dans la bande de Gaza il y a près de deux ans.

Elle avait déjà décidé en mars de ne pas poursuivre, soit dit, faute de preuves, ce lieutenant responsable de la mort de James Miller, 35 ans, tué à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, en mai 2003.

Au terme de 18 mois d'enquête, elle prétend n'avoir pas trouvé de preuves que le journaliste ait été victime du tir de l'officier.

Le lieutenant avait cependant été blâmé pour avoir, selon des témoignages, "ouvert le feu en violation des règles d'engagement".

Mais même cette charge n'a pas été en définitive retenue contre lui, selon un communiqué de l'armée.

Pourtant, l'équipe du journaliste avait affirmé qu'ils portaient un drapeau blanc et s'étaient identifiés en tant que journalistes britanniques auprès des soldats déployés dans la zone.

Pourtant, une autopsie pratiquée en présence d'un médecin britannique avait permis d'établir que le journaliste avait été touché par une balle d'un fusil d'assaut de type M-16 tirée par des soldats israéliens qui se trouvaient en face de lui.

Journaliste de télévision plusieurs fois récompensé, Miller a été mortellement atteint d'une balle au cou le 2 mai 2003 alors qu'il réalisait un documentaire sur la destruction par l'armée d'occupation israélienne de centaines de maisons palestiniennes à la frontière égyptienne.

Ce qui explique l'erreur commise par Miller face au professionnalisme de l'armée israélienne, qui elle, a fait strictement le boulot pour lequel elle est conçue... assassiner, détruire, terroriser, pour occuper.

Si possible... sans témoins.


En savoir plus : Lire l'excellent article de John Sweeney "Quand tuer devient facile"

Participez à la liste de Diffusion " Assawra "
Liste dédiée à l'Intifada ...
S'inscrire en envoyant un message à : assawra-subscribe@yahoogroupes.fr

Source : www.aloufok.net

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Israël

Même sujet

Victimes ISM

Même auteur

Assawra

Même date

14 avril 2005