Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1666 fois

Liban -

Jan Egeland juge "immorale" l'utilisation par Israël de bombes à sous-munitions au Liban

Par

Le secrétaire général adjoint de l'ONU chargé des affaires humanitaires, Jan Egeland, a jugé mercredi "complètement immorale" l'utilisation par Israël de bombes à sous-munitions lors des derniers jours de son offensive au Liban.


"Ce qui est choquant et je dirais, pour moi complètement immoral, est que 90% des frappes de bombes à fragmentation se sont produites dans les dernières 72 heures du conflit, quand nous savions qu'il y aurait une résolution" appelant à la cessation des hostilités, a-t-il déclaré au cours d'une conférence de presse à New York.

Larguées par l'aviation ou tirées par l'artillerie, ces bombes contiennent de 200 à 600 sous-munitions, qui ressemblent à des grenades et se dispersent autour de l'objectif sur une superficie équivalente à celle de la moitié d'un terrain de football.

De nombreuses sous-munitions nexplosent pas lors de l'impact au sol. Elles sont alors équivalentes à des mines antipersonnel, tuant et mutilant des années après la fin des conflits, note Handicap International.

Selon Jan Egeland, jusqu'à 70% des sous-munitions n'ont pas explosé, mettant en danger les populations regagnant leurs villages depuis l'entrée en vigueur du cessez-le-feu le 14 août.

Les sous-munitions sont souvent ensevelies sous la terre, cachées dans les gravats des maisons détruites par les bombardements. Environ 250.000 Libanais, sur un total d'un million déplacés par le conflit, ne peuvent pas rentrer chez eux en raison de ces sous-munitions, a-t-il dit.

"Chaque jour, des gens sont mutilés, blessés ou tués par ces munitions", a-t-il ajouté.

D'après l'ONU et des organisations de défense des droits de l'homme, 13 personnes, dont trois enfants, ont été tués depuis le 14 août, tandis que 46 autres ont été blessées.

Le gouvernement israélien n'a pas commenté les déclarations de Jan Egeland et l'armée a cité de précédents communiqués selon lesquels toutes les armes employées par Tsahal "sont légales selon le droit international" et utilisées "conformément aux normes internationales". AP


Source : http://fr.news.yahoo.com/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Liban

Même sujet

ONU

Même auteur

Associated Press

Même date

31 août 2006