Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1844 fois

Jérusalem -

Journée de la colère : Affrontements entre l'occupation et les Palestiniens - des dizaines de blessés et d'arrestations

Par

Au lendemain de l'inauguration provocatrice d'une synagogue sur une terre appartenant au Waqf musulman, et en cette journée de la colère, des affrontements ont éclaté, ce mardi, entre la police d'occupation et des centaines de jeunes palestiniens, dans plusieurs quartiers d'AlQuds occupée.

Journée de la colère : Affrontements entre l'occupation et les Palestiniens - des dizaines de blessés et d'arrestations


Le Hamas a appelé à "une journée de la colère" ce mardi pour dénoncer l'inauguration de ladite synagogue de la Hourva et les crimes israéliens à l'encontre des lieux saints islamiques.

A Choufat, Issawiyeh et Wadi Joz, des quartiers du secteur oriental d'AlQuds occupée, des jeunes Palestiniens masqués jetaient des pierres contre les forces d'occupation, ayant interdit, pour la cinquième journée consécutive, aux fidèles musulmans âgés de moins de 50 ans l'accès à l'esplanade des Mosquées.

Les forces d'occupation ont également procédé à une série d'arrestations contre les jeunes d'AlQuds.

"Nous avons déployé quelque 3.000 hommes à Jérusalem, surtout dans la Vielle ville, pour préserver l'ordre public en cas de manifestations palestiniennes," a prétendu, le chef de la police israélienne, Micky Rosenfeld.

Des heurts ont également éclaté au point de passage de Qalandiya, au nord de Jérusalem occupée, où des dizaines de jeunes Palestiniens lançaient de pierres contre les forces d'occupation, qui ripostaient en tirant des balles. Qalandiya est le principal point de passage entre Jérusalem occupée et Ramallah, en Cisjordanie .

Lundi, des centaines de juifs ont participé, dans un contexte de tensions politico-religieuses, à l'inauguration de la synagogue.

Le président de la Knesset (Parlement), Reuven Rivlin, des ministres et les grands rabbins d'"Israël" ont assisté à la cérémonie, présentée par le Premier ministre Benjamin Netanyahu comme un soi-disant "message de coexistence entre les religions".

ISRAEL JOUE AVEC LE FEU

Cette cérémonie a été vue par les Palestiniens comme une nouvelle provocation israélienne. Le Hamas, a appelé à "une journée de colère" ce mardi. Le chef du bureau politique, Khaled Mechaal a évoqué une "falsification de l'histoire et des monuments religieux et historiques d'AlQuds ", et affirmé que l'inauguration de la synagogue était un prélude à "la destruction de la Mosquée al-Aqsa", sur l'esplanade des Mosquées.

""Israël" joue avec le feu", a-t-il averti lors d'une réunion de chefs d'organisations palestiniennes à Damas, appelant les Palestiniens d'AlQudsà "prendre des mesures sérieuses pour protéger la mosquée d'al-Aqsa".

De son coté, le secrétaire général du Jihad Islamique, Ramadan Chalah, a affirmé que le silence face aux agressions israéliennes contre AlQuds et la Mosquee d'AlAqsa ouvrera la voie à l'expulsion collective du peuple palestinien de ses territoires.

Il a également appelé la Ligue Arabe à retirer son initiative de paix et à annoncer sa mort définitive.

Cette inauguration "sera le prélude à la violence, à l'extrémisme et au fanatisme religieux, et cela ne se limite pas aux extrémistes juifs mais inclut des membres du gouvernement israélien", a de son coté, accusé Hatem Abdel Qader, le responsable du dossier de Jérusalem au sein du Fatah, le mouvement du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

WASHINGTON APPELLE LES PALESTINIENS A METTRE FIN A "LEURS PROVOCATIONS"

Les Etats-Unis ont rejeté lundi les critiques palestiniennes à l'encontre des provocations israéliennes.

"Nous trouvons profondément dérangeantes les déclarations de plusieurs responsables palestiniens présentant sous un jour erroné cette manifestation, ce qui ne peut qu'accroître les tensions que l'on voit", a dit Philip Crowley, le porte-parole du département d'Etat.

Crowley a ajouté que "toutes les parties devaient faire le nécessaire pour maintenir leur calme". Pis encore, il a demandé "aux responsables palestiniens de mettre fin à de telles provocations".

Rappelons que la tension entre Palestiniens et Israéliens étaient également montée la semaine dernière avec le feu vert donné par le ministère israélien de l'Intérieur à la construction de 1.600 logements pour des colons dans la partie orientale de Jérusalem occupée.

Photos Reuters, Le Monde.

Source : Al Manar

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Jérusalem

Même sujet

Même auteur

Al Manar

Même date

16 mars 2010