Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1802 fois

Montpellier -

Jusqu’où ira la Mairie de Montpellier pour soutenir l’apartheid israélien ?

Par

Rassemblement de solidarité avec notre camarade José-Luis accusé de « Émission de bruit portant atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme » après une manifestation BDS (déclarée en Préfecture). RV à 8h le mercredi 16 octobre devant le Tribunal de Police (TGI), place Pierre Flotte à Montpellier.

Jusqu’où ira la Mairie de Montpellier pour soutenir l’apartheid israélien ?

Nouvelle atteinte flagrante à la liberté d’expression de BDS à Montpellier

Depuis le samedi 6 avril 2018, chaque samedi (jusqu’en juillet), BDS France Montpellier a tenu son stand Place de la Comédie en soutien à la première Grande Marche du Retour à Gaza, et ce malgré les interdictions abusives de la Mairie.

Le 19 mai 2018, la Campagne BDS France Montpellier appelait à une manifestation (déclarée en préfecture) contre les assassinats de civils palestiniens par les snipers israéliens dans la Bande de Gaza et plantait son chapiteau Place de la Comédie. Deux fonctionnaires de la police municipale sont rapidement passés à vélo pour dire à José-Luis Moragues qu’ils le verbalisaient pour « occupation illégale de l’espace public » et sont vite partis sous les huées des manifestant.e.s rassemblés.

Une semaine plus tard José-Luis, militant BDS France, reçoit à son domicile une contravention de la police municipale pour : « Émission de bruit portant atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme » le 19 mai 2018 à 16h01, Place de la Comédie.

Photo

Depuis quand faire du bruit pendant une manifestation est-il passible de poursuites ? Peut-on inculper une personne pour un délit commis en un lieu où elle n’était pas ?

A 16h01, la manifestation, qui avait quitté la Place de la Comédie vers 15h40 était au niveau de la Place Jean-Jaurès (400m plus loin). José-Luis, qui faisait des photos en tête de manifestation, n’était donc pas sur la Comédie !

Parce qu’il conteste cette contravention et dénonce une nouvelle atteinte à la liberté d’expression et de manifester qui se cache derrière une prétendue infraction au code de la santé publique, José-Luis Moraguès est convoqué au tribunal de police.

LE PROCÈS EST FIXÉ
AU MERCREDI 16 OCTOBRE 8H30 AU TRIBUNAL DE POLICE, (TGI) PLACE PIERRE FLOTTE À MONTPELLIER.


Vous êtes tous-tes invité.e.s au rassemblement de solidarité dès 8h pour boire un café ou un thé.

Source : BDS France Montpellier

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Montpellier

Même sujet

Collabos

Même date

18 septembre 2019