Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 2678 fois

Cisjordanie -

L’AP va émettre des passeports, cartes d’identité, plaques d’immatriculation et timbres portant la mention "Etat de Palestine"

Par

Dimanche 6 janvier, le Président palestinien Mahmoud Abbas a donné des directives à l’Autorité Palestinienne (AP) afin que débute l’émission de passeports palestiniens, de cartes d’identité, de timbres postaux et de plaques d’immatriculation mentionnant "Etat de Palestine" à la place de "Autorité Palestinienne".

Abbas a indiqué que cette décision est une mise en œuvre du vote de l’Assemblée Générale des Nations-Unies du 29 novembre 2012, qui a porté le statut de la Palestine au rang d’Etat observateur, reconnaissant de ce fait la Palestine en tant qu’Etat occupé.

Une déclaration publiée par Abbas a montré que cette décision s’inscrit d’une part dans les efforts actuels visant à établir un Etat indépendant, un Etat qui gouverne son peuple et qui a la souveraineté sur ses terres et ses ressources naturelles ; et d’autre part, dans une évolution stratégique vers un Etat indépendant ayant Jérusalem pour capitale.

Depuis sa mise en place, faisant suite à l’Accord de Paix d’Oslo signé entre Israël et l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP) en 1993, et les Accords qui en ont découlé, l’AP était considérée uniquement comme une Autorité, et non comme un Etat.

Dans sa récente décision, Abbas a demandé au conseil des ministres palestinien de procéder à toutes les modifications nécessaires s’agissant des lois, documents, passeports, cartes d’identité, timbres postaux, et tout document officiel afin que sur tous, soit clairement apposé "Etat de Palestine", dans les deux mois à venir.

Sa décision inclut également la création d’un programme spécial de "Numérotation nationale" pour tous les Palestiniens, où qu’ils se trouvent, de manière à clairement indiquer leur nationalité dans tout document.

Israël et les Etats-Unis ont mené une campagne internationale contre l’AP après qu’elle ait décidé de se rendre devant les Nations-Unies, à l’occasion de laquelle la Maison Blanche a stoppé toute aide financière à l’AP, et Israël a bloqué le transfert des fonds composés des taxes qu’il collecte au nom des Palestiniens, au niveau des terminaux de Cisjordanie , l’AP n’ayant pas de contrôle sur ses frontières.

Le Premier Ministre israélien et les partenaires de sa coalition extrémiste ont également décidé de construire des milliers de nouveaux logements destinés aux colons juifs, dans Jérusalem Est occupée et dans le reste de la Cisjordanie occupée. Bien que la construction et l’expansion des colonies illégales aient toujours fait partie de la politique de chaque gouvernement israélien, le gouvernement actuel revendique le fait que cette décision récente est une réponse à l’initiative palestinienne auprès des Nations-Unies.


Source : IMEMC

Traduction : CR pour ISM

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Cisjordanie

Même sujet

Reconnaissance Etat Palestinien

Même auteur

Saed Bannoura

Même date

9 janvier 2013