Fermer

S'inscrire à la mailing list ISM-France

Recevez par email les titres des derniers articles publiés sur ISM-France.

Votre adresse courriel

Fermer

Envoyer cet article

Votre adresse courriel
Envoyer l'article à
Votre message
Je profite de l'occasion pour m'abonner à la newsletter ISM France.
Palestine - ISM France

Imprimer cet article Envoyer cet article
Article lu 1169 fois

Gaza -

L'Egypte accepte l'envoi de la garde de Mahmoud Abbas à Rafah

Par

Le Caire a accepté l'idée du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas d'envoyer sa garde présidentielle assurer le contrôle du point de passage de Rafah entre l'Egypte et la bande de Gaza.

"Il a été convenu avec l'Egypte que le moyen de mettre fin à la crise à la frontière, c'est d'appliquer l'accord de 2005 et de rétablir le contrôle de la garde présidentielle sur le point de passage de Rafah", a dit le ministre palestinien des Affaires étrangères Ryad al Malki, actuellement au Caire, par téléphone à Reuters.


Cette décision a été aussitôt rejetée par les islamistes du Hamas au pouvoir depuis juin à Gaza, qui ont dit mener leurs propres négociations dans la capitale égyptienne.

"Nous avons notre propre idée de la façon dont le point de passage doit être géré et nous allons la présenter à nos frères égyptiens", a dit l'un des responsables du Hamas, Sami Abou Zouhri.

L'armée égyptienne s'est retirée dans la nuit de vendredi à samedi de la frontière avec la bande de Gaza, près de la localité palestinienne de Rafah, permettant à des milliers de Gazaouis de pénétrer en Egypte sans rencontrer d'opposition.

L'Egypte a toutefois prévenu qu'elle ne tolérerait plus de provocations des Palestiniens après les échauffourées qui ont fait 38 blessés parmi les forces de sécurité égyptiennes depuis que des Gazaouis ont ouvert la frontière de force mercredi.

Le gouvernement égyptien est confronté à un dilemme. Il ne veut pas donner l'impression d'aider le blocus israélien mais il est soumis à des pressions américaines et israéliennes pour reprendre le contrôle de la situation. Il redoute également la contagion islamiste ainsi que les conséquences de l'arrivée sur son territoire d'un grand nombre de Palestiniens sans papier.

Source : http://www.lemonde.fr/

Faire un don

Afin d'assurer sa mission d'information, ISM-France fait appel à votre soutien.

Oui ! Je soutiens ISM-France.


Contacter ISM France

contact@ism-france.org

Suivre ISM France

S'abonner à ISMFRANCE sur Twitter RSS

Avertissement

L'ISM a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient. Les auteurs du site travaillent à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui leur seraient signalées.

Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas l'ISM ne saurait être tenu responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.

D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont il n'a pas la gestion, l'ISM n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

A lire également...
Même lieu

Gaza

Même sujet

Collabos

Même auteur

Reuters

Même date

27 janvier 2008